Aller au contenu principal

Cristal Union veut construire une seconde filière de sucre de betteraves bio en Alsace

La seconde campagne de production de sucre de betteraves bio s’achève à la sucrerie de Corbeilles-en-Gâtinais. Le groupe Cristal Union garde l’objectif de développer cette filière, et notamment en Alsace.

Cristal Union finalise sa campagne de sucre de betteraves bio
© Cristal Union

La production de sucre de betteraves bio reste un processus complexe. Dès les semis, la culture est particulièrement exigeante. Elle nécessite beaucoup de main d’œuvre et le recours à la mécanisation, notamment pour le désherbage.

Les « herbes », c’est la contrainte principale du bio. « Nous devons faire avec cette prolifération d’herbes, souligne Maxime Cassel, Directeur de l’établissement de Corbeilles en Gâtinais, dans un communiqué, elles sont partout, nous obligeant à intervenir régulièrement sur les machines pour éviter les bourrages. »

Le processus de transformation demande également un traitement particulier, avec une totale séparation des process. « Quand on transforme les betteraves bio, les espaces concernés de l’usine sont réservés à cette seule production bio, avec un nettoyage approprié des chaînes de transformation pour éviter tout risque de mélange », explique le directeur de l’usine

Au global, la cadence de l’usine reste de 20 % inférieure à celle de la production conventionnelle.

« Le bio est aujourd’hui une formidable opportunité de nous de challenger, d’explorer de nouvelles méthodes, qui pourront être profitables à la culture et à la transformation des betteraves conventionnelles », ajoute-t-il.

En recherche de producteurs en Alsace

Cette année, malgré des surfaces doublées par rapport à l’année dernière, la production de sucre de betteraves bio Cristal Union restera limitée en raison de l’épidémie de jaunisse de la betterave. Les ravages ont été majeurs sur les cultures de la zone de Corbeilles, sur les champs de betteraves bio comme sur les champs de betteraves conventionnelles. Les betteraves ont été arrachées le plus tard possible, afin de leur laisser plus de temps pour pousser.

Cristal Union n’en garde pas moins l’objectif de développer sa filière, y compris sur d’autres régions. Il organise des échanges avec des agriculteurs intéressés et accompagne les producteurs ayant décidé de passer leur exploitation en agriculture biologique. Cristal Union souhaite ainsi mobiliser un nombre suffisant d’agriculteurs pour développer une seconde filière bio en Alsace.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bio.

Les plus lus

Farmerwashing
Des faux agriculteurs sur les emballages : l'art du farmerwashing en bio
Des marques « trichent » sur leur image bio en mettant en avant des photos de prétendus agriculteurs sur leurs emballages, a…
Agriculture bio : l’Inrae prépare le changement d’échelle
La bio peut-elle devenir majoritaire en 2030 ? C’est une question que se pose l’Inrae. L’Institut de recherche mène actuellement…
Cantines scolaires : quels leviers pour introduire plus de viande bio ?
Les Marches
La production de viande bio est là. La filière s’est organisée pour aider la restauration collective à répondre aux enjeux…
Union européenne : 11 % des oliveraies sont bio
Les Marches
Les oliveraies sont les principales cultures pérennes bios dans le monde, avec 18 % des superficies devant les caféiers et les…
Une menace d'action en justice contre l’Etat pour manquement à la biodiversité
Portail Reussir
L’association « Pollinis » et le collectif de juristes « Notre affaire à tous » veulent saisir la justice pour manquement de l’…
Pomme de terre bio : marché saturé
Les Marches
Le développement de la production de pomme de terre bio en France est plus rapide que la croissance de la demande, d'où des…
Publicité