Aller au contenu principal

Les Miss, maintenir une émulation autour de la production laitière

Près de 100 vaches ont participé le week-end dernier au concours des Miss laitières départementales qui s'est déroulé à Pleaux. Une vraie réussite pour l'organisation.

La relève assurée.
La relève assurée.
© JMA

Ce n'est pas une mince affaire que d'organiser un concours, encore moins d'y participer. Les Miss laitières 2023 n'ont pas dérogé à la règle avec, toute la journée samedi, un mot pour féliciter "tous les éleveurs qui ont fait le déplacement", un effort car "tout le monde sait qu'il y a du boulot à la maison", s'époumonaient les juges. Cheville ouvrière de l'opération, Gérard Combelles, animateur de Cantal conseil élevage (CCE), rappelait l'importance "de maintenir dans tout le département une émulation autour de la production laitière". Face au constat d'une baisse du nombre d'élevages depuis des années, les Miss laitières sont plutôt axées sur les jeunes, "avec des animaux en première lactation et des génisses non vêlées. Souvent, cela permet à de jeunes éleveurs de participer plus facilement".
De retour à Pleaux après plus de 20 ans
À Pleaux, les montbéliardes et les prim'holstein étaient donc en concours, les brunes en présentation seulement "car il y a le concours régional dans une semaine", même chose pour les abondances d'ailleurs. Face à un calendrier pas des plus simples, c'est tout de même une centaine d'animaux qui étaient en compétition "afin de mettre en avant la production, insistait le technicien. C'est d'ailleurs pour cela que nous tournons tous les ans, en essayant de mailler au mieux le département".
Maire de Pleaux, David Peyral était d'autant plus content d'accueillir la manifestation "que cela faisait une trentaine d'années qu'elles (les Miss) n'étaient pas venues ici". Il faut dire que le comice local et les services de la commune ont fait ce qu'il fallait pour organiser l'événement.
Ainsi, le ring s'est retrouvé au coeur de la cité, entouré des espaces pour accueillir et préparer les animaux, de la buvette pour satisfaire à quelques besoins et enfin, à quelques pas, une salle des fêtes pour permettre aux plus gourmands de passer à table.
Le public ne s'y est pas trompé en venant en nombre, malgré une météo très capricieuse, notamment le vent. En fin de matinée, les visiteurs ont ainsi pu assister au premier concours holstein qui concernait les génisses avec, pour la plupart, des enfants au bout de la corde pour mener l'animal.
Prochain rendez-vous début septembre du côté de Massiac lors des Journées laitières où, cette fois, "toutes les races seront représentées", assure Gérard Combelles.
Jean-Marc authié

De retour à Pleaux après plus de 20 ans
À Pleaux, les montbéliardes et les prim'holstein étaient donc en concours, les brunes en présentation seulement "car il y a le concours régional dans une semaine", même chose pour les abondances d'ailleurs. Face à un calendrier pas des plus simples, c'est tout de même une centaine d'animaux qui étaient en compétition "afin de mettre en avant la production, insistait le technicien. C'est d'ailleurs pour cela que nous tournons tous les ans, en essayant de mailler au mieux le département".
Maire de Pleaux, David Peyral était d'autant plus content d'accueillir la manifestation "que cela faisait une trentaine d'années qu'elles (les Miss) n'étaient pas venues ici". Il faut dire que le comice local et les services de la commune ont fait ce qu'il fallait pour organiser l'événement.
Ainsi, le ring s'est retrouvé au coeur de la cité, entouré des espaces pour accueillir et préparer les animaux, de la buvette pour satisfaire à quelques besoins et enfin, à quelques pas, une salle des fêtes pour permettre aux plus gourmands de passer à table.
Le public ne s'y est pas trompé en venant en nombre, malgré une météo très capricieuse, notamment le vent. En fin de matinée, les visiteurs ont ainsi pu assister au premier concours holstein qui concernait les génisses avec, pour la plupart, des enfants au bout de la corde pour mener l'animal.
Prochain rendez-vous début septembre du côté de Massiac lors des Journées laitières où, cette fois, "toutes les races seront représentées", assure Gérard Combelles.

L'intégralité du palmarès sur L'union de ce mercredi.

Les plus lus

ofb et agriculteur se rencontrent sur une exploitation agricole
Les agents de l'OFB à la rencontre du monde agricole

Une quinzaine d'agents de l'OFB AuRA est allée à la rencontre du monde agricole au cours d'une formation de trois jours dans…

jeune taureau salers lors de la vente aux encheres dans le Cantal
Combien se sont vendus les jeunes reproducteurs salers ?

Les éleveurs accordent une grande importance à la préservation et au développement de la race. La vente de jeunes taureaux…

Hélène Burgaud-Tocchet
[Interview] Une nouvelle directrice à la DDT de la Creuse

Hélène Burgaud-Tocchet, directrice départementale des Territoires de la Creuse

Henry Ferret, nouvelle tête de proue des JA 63

Vendredi dernier, jour de l'assemblée générale des Jeunes Agriculteurs du Puy-de-Dôme, un nouveau président a été élu…

Randonneurs sur le volcan cantalien
Randonnée : quels nouveaux GR vont sillonner le Cantal ?

Pas moins de quatre projets de nouveaux itinéraires ou d’extension de GR existants devraient voir le jour dans le Cantal,…

La visite de l'élevage porcin d'Etienne De Veyrac a été très intéressante pour les demandeurs d'emploi.
Des demandeurs d'emploi au cœur du quotidien de deux éleveurs

Dans le cadre de la semaine de l'emploi en agriculture, France Travail, avec les acteurs professionnels, 
a organisé…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière