Aller au contenu principal

Garder le cap en temps de crise

Deux mois de travail en suspens pour certains commerces, une activité au ralenti pour d’autres : la crise liée au covid-19 continue de faire bon nombre de victime chez les petits patrons. Néanmoins, elle semble redorer le blason de l’agriculture et du « manger local ». À Gouzon, rencontre avec Thomas Duluc…

© Céline Alanord

Ils sont 25 producteurs à bord du même bateau. Depuis le 6 juillet 2019, les habitants de Gouzon et des alentours profitent de l’installation de la boutique de producteurs « Le Pré creusois ». Du miel, des tisanes, des sirops, des fromages de vaches et de chèvres, des légumes, des œufs, de la bière, un large choix de viande… le consommateur se voit proposer un large choix de produits issus de l’agriculture creusoise. Seulement 8 mois après son ouverture, on aurait pu penser que la petite structure allait être malmenée par la crise sanitaire que le pays subit mais s’en est tout autre. « Nous n’avons jamais fait de coupure sur le magasin » explique Thomas Duluc, un des associés du Pré creusois. Une décision qui a probablement joué car « avec l’arrivée précipitée des Parisiens, nous avons vu une hausse de la fréquentation du magasin. On le sent bien : les gens se sont un peu plus tournés vers le local ». Pouvoir se permettre de jouer la carte de la localité durant la période de confinement, c’est aussi grâce au travail des agricultrices et des agriculteurs creusois qui ont continué d’approvisionner les magasins alimentaires. Avec la campagne « On vous nourrit », l’agriculture retrouve ses lettres de noblesse et garantit aux consommateurs l’accès à des produits sains. Thomas Duluc explique que « beaucoup de personnes continuent de faire leurs courses dans des grandes surfaces mais elles viennent aussi faire l’appoint chez nous ». Le Pré creusois a vu sa clientèle augmenter et sa clientèle fidélisée faire des achats avec des paniers plus importants. Un équilibre qui a permis au Pré creusois de se maintenir durant la crise malgré les contraintes des déplacements. Durant cette période de crise, le magasin a dû s’adapter et a donc mis en place les règles de sécurité : pas plus de 2 à 3 clients dans le magasin, adhésifs au sol pour délimiter les distances entre chaque personne… tout est millimétré !

Des projets pour l’avenir
Thomas Duluc est un peu comme tous les autres commerçants : la suite, « personne ne la connaît ». Cependant le jeune patron n’est pas pour autant pessimiste et espère tabler sur le tourisme creusois et le public des grandes villes pour jouer le jeu. « Les citadins sont très friands des produits qui viennent directement du producteur ». Au-delà des potentiels voyageurs, les producteurs du Pré creusois ont aussi d’autres cartes dans leur manche. Dans le mois, ils vont recruter de nouveaux partenaires. Les consommateurs vont se voir proposer de la moutarde, du lait de brebis, du veau. Un drive va aussi être ouvert et consultable sur internet. Un à deux points de retraits seront disponibles sur Gouzon et Guéret. Durant l’été, l’équipe du Pré creusois compte faire des dégustations pour mieux se faire connaître et permettre aux consommateurs de se rapprocher des produits locaux. Autant de bonnes idées pour faire perdurer le plaisir du « mieux manger » ou comment faire en sorte qu’une petite entreprise ne connaisse pas la crise.

 

Informations et contact :
Pré creusois : 32 place de l’Église, 23230 Gouzon ; Tél. 05 55 62 57 08 ; www.auprecreusois.fr

Les plus lus

ofb et agriculteur se rencontrent sur une exploitation agricole
Les agents de l'OFB à la rencontre du monde agricole

Une quinzaine d'agents de l'OFB AuRA est allée à la rencontre du monde agricole au cours d'une formation de trois jours dans…

jeune taureau salers lors de la vente aux encheres dans le Cantal
Combien se sont vendus les jeunes reproducteurs salers ?

Les éleveurs accordent une grande importance à la préservation et au développement de la race. La vente de jeunes taureaux…

Hélène Burgaud-Tocchet
[Interview] Une nouvelle directrice à la DDT de la Creuse

Hélène Burgaud-Tocchet, directrice départementale des Territoires de la Creuse

Henry Ferret, nouvelle tête de proue des JA 63

Vendredi dernier, jour de l'assemblée générale des Jeunes Agriculteurs du Puy-de-Dôme, un nouveau président a été élu…

Randonneurs sur le volcan cantalien
Randonnée : quels nouveaux GR vont sillonner le Cantal ?

Pas moins de quatre projets de nouveaux itinéraires ou d’extension de GR existants devraient voir le jour dans le Cantal,…

La visite de l'élevage porcin d'Etienne De Veyrac a été très intéressante pour les demandeurs d'emploi.
Des demandeurs d'emploi au cœur du quotidien de deux éleveurs

Dans le cadre de la semaine de l'emploi en agriculture, France Travail, avec les acteurs professionnels, 
a organisé…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière