Aller au contenu principal

Aléas climatiques
Weenat lance un outil prédictif du gel sur les vignes et vergers à 4 jours

Grâce à son rapprochement avec Weather Measures, la start-up nantaise lance un outil capable de prédire à J+4 le risque de gel.

Gel
Cette solution est lancée six mois après le terrible gel d'avril 2021 qui a frappé l'arboriculture et la viticulture françaises.
© Pixabay

A peine cinq mois après avoir repris Weather Measures, la start-up nantaise Weenat lance sur le marché un nouveau produit : WeeFrost. Basé sur l’intelligence artificielle nourrie par deux ans d’historique d’observations terrain et prévisions météo, cet outil est capable de prévoir un risque de gel sur les vignes et les vergers à J+4, assure Weenat.

« Concrètement WeeFrost permet d’ajuster les prévisions des températures minimales issues des modèles Arome et Arpège de Météo France grâce aux données historiques des stations météo disposées dans les parcelles », explique Weenat dans un communiqué. « Avec la collecte de données, le modèle devient plus précis », ajoute-t-il.

Les agriculteurs peuvent ainsi accéder à une prévision de la température minimale adaptée à la réalité du terrain ainsi qu’à une probabilité de risque de gel sous trois seuils de température : 0°C, -1°C et -3°C.
 

L'outil testé par Grands Chais de France et Hennessy

L’outil a été testé pour la saison 2021 par le Groupe Grands Chais de France et la Maison Hennessy. Et selon Weenat « il a déjà permis des gains significatifs ». Par rapport aux prévisions météo classiques, WeeFrost aurait généré « deux fois moins d’erreurs de prévision de plus de 3°C, juqu’à 30% de précision en plus sur les prévisions de la température minimale et plus de 70% des situations de gel prédites 48h à l’avance (contre seulement 50% avec les prévisions météo classiques) », assure la start-up.

L’outil est complémentaire du capteur gel, qui permet d’alerter en temps réel sur les conditions des parcelles, met en avant Weenat. Ce lancement intervient quelques mois après le terrible gel qui a frappé la viticulture et l’arboriculture française en avril dernier.

 

Les plus lus

Nicolas Meyrieux, youtubeur et comédien.
Ce célèbre youtubeur a radicalement changé sa vision de l’agriculture
« Je ne pense pas qu’on puisse vivre de la permaculture », c’est le constat de Nicolas Meyrieux, comédien, auteur de vidéos et de…
Vaches en France
La fin des aides Pac pour l’élevage demandée par une initiative citoyenne européenne
Bruxelles vient d’enregistrer une initiative citoyenne européenne qui demande l’arrêt des subventions pour l’élevage et réclame…
Les agriculteurs ukrainiens tentent de semer dans des champs minés
Héros de la deuxième ligne, les agriculteurs ukrainiens participent à l’effort de guerre en continuant coûte que coûte à…
Remise des diplômes 2022 d'AgroParisTech
[Vidéo] AgroParisTech : de jeunes diplômés appellent leurs camarades agronomes à déserter
La cérémonie des remises de diplômes d’ingénieurs agronomes 2022 de la grande école parisienne AgroParisTech a été marquée par le…
exploitation agricole du sud de la France
Perte de 6 millions d’exploitations agricoles d’ici à 2040 : quel pays résistera le mieux en Europe ?
Le nombre de fermes dans l’Union européenne devrait passer de 10 à 3,9 millions entre 2016 et 2040 selon une étude européenne. Un…
Discours de 8 jeunes diplômés lors de la remise des diplômes 2022 d'AgroParisTech
Découvrez la réaction d'AgroParisTech au discours choc de 8 étudiants
L’école d’ingénieur en agronomie répond dans un communiqué au buzz créé par la vidéo du discours radical de huit de ses jeunes…
Publicité