Aller au contenu principal

Volailles : Actualité agricole et agroalimentaire des filières poulets, poules pondeuses, canards, dindes, œufs, foie gras dédié

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Une piste pour diminuer le coût de l'aliment en 100 % bio

Un aliment plus pauvre en protéines compensé par l’ingestion de végétaux : une piste étudiée par l'Inra de Magneraud pour diminuer le coût de l'aliment en élevage bilogique.

L’ingestion de végétaux 
sur les parcours peut atteindre 15 grammes par jour selon l'étude de l’Inra du Magneraud.
L’ingestion de végétaux
sur les parcours peut atteindre 15 grammes par jour selon l'étude de l’Inra du Magneraud.
© A. Puybasset

Une piste parmi d’autres est étudiée à l’Inra du Magneraud pour réduire l’impact du 100 % bio sur le prix de l’aliment : celle d’envisager la consommation de végétaux
sur les parcours comme un complément alimentaire. « De précédents travaux ont montré que l’ingestion sur les parcours est très variable et peut atteindre 15 grammes par jour de matière sèche de végétaux », précise Karine Germain de l’Inra. L’Institut de recherche a testé l’impact
d’un aliment croissance et finition avec un taux de protéines deux points inférieurs à un aliment classique (avec une baisse de 3 à 4 % sur le prix de l’aliment). « Quelle que soit la durée d’élevage (84 ou 100 jours), de très faibles écarts ont été observés sur le poids final. Les poulets du lot essai ont compensé la baisse du taux de protéine par une ingestion plus importante de végétaux. »

 

Voir aussi article " Le passage à l'aliment 100 % bio pénalisera le coût de production ".

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.

Les plus lus

Vignette
Le lobby de la viande cellulaire en embuscade
Pendant que les animalistes préparent l’opinion à ne plus manger de viande, des financiers investissent dans des produits de…
Vignette
Enquête avicole 2018 : Hausse des marges brutes malgré le poids des charges variables
L’enquête avicole des chambres d’agriculture sur les volailles de chair montre une amélioration des marges liée à une bonne…
Vignette
Un nouveau bâtiment de ponte pour le couvoir d’Avril
La famille Thomasset agrandit son élevage de Muel pour produire des œufs à couver de poulets de chair destinés à alimenter le…
Vignette
Le robot Octopus bientôt en vente

Le robot scarificateur Octopus sera lancé en France avant la fin de l’année assure…

Vignette
Face à l’agribashing, les interprofessions avicoles veulent être plus proactives
Face à la montée en puissance des vidéos chocs, les interprofessions de la volaille de chair et de l’œuf ont décidé d’être…
Vignette
Combiner des aliments pour une nutrition plus efficace

L’Itavi développe des outils de formulation en partenariat avec l’Inra pour mettre en œuvre une…

Publicité
Titre
abonnez-vous
Body
A partir de 8€ TTC/mois
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Aviculture
2 ans d'archives numériques
Articles en libre accès
Newsletter Filière Aviculture
Newsletter COT'Hedbo Aviculture (tendances et cotations de la semaine)