Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Des poulets moins sensibles aux changements alimentaires

L'Inra cherche à améliorer la capacité des poulets à digérer des matières premières de qualité variable. L'intérêt est d'inclure dans les formules des sources alternatives au modèle dominant blé-maïs-soja, dont les besoins mondiaux se sont accrus, que ce soient pour les filières végétales ou animales. Deux lignées de poulets à croissance intermédiaire (type certifié) ont été sélectionnées pendant huit générations sur le critère « efficacité digestive », en leur distribuant un blé visqueux et dur à digérer (blé Rialto). Avec un régime alimentaire classique, les performances de la lignée qui a une efficacité digestive élevée (D+) sont équivalentes à celle de la lignée qui digère moins bien (D-).
En revanche, l'écart se creuse lorsque les poulets reçoivent un régime alternatif comprenant des matières premières difficiles à digérer mais locales (IC plus faible pour la lignée D+). « Les poulets D+ ont un plus gros gésier, le temps de rétention dans le tractus digestif est plus long, la flore digestive est différente de celle des D- », a souligné Sandrine Grasteau de l'Inra lors de la journée Itavi sur les volailles de qualité. Cette sélection améliore également les performances environnementales. Des écarts ont été observés sur le poids de fientes sèches et sur les excrétions d'azote et de phosphore. Des perspectives intéressantes qui vont dans le sens d'une aviculture plus durable.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.

Vous aimerez aussi

Vignette
Chez Pascal Thibaud des volières à niveaux fixes, « faciles et pratiques à travailler »
Éleveur depuis neuf années avec des volières à niveaux fixes, Pascal Thibaud est satisfait de son choix et de ce mode d’élevage…
Vignette
SCH group cherche le compromis entre sociabilité et mobilité
En Alsace, Jean-Marc Hege a choisi deux systèmes pour fournir des poulettes s’adaptant aux différentes volières de ponte et…
Vignette
Éric Derivaux ravi par la mini-volière

Déjà producteur de poulettes au sol avec SCH group à Westhouse, Éric Derivaux a allongé un de ses deux…

Vignette
Christophe Haas plébiscite sa volière à niveaux fixes
Arrivé à son neuvième lot de poulettes, Christophe Haas a pris ses marques d’un équipement simple et facile à travailler.
Vignette
José Percher teste un nouveau concept de ventilation
Depuis le mois d’avril 2018, José Percher utilise un appareil de ventilation modulaire combinant la récupération de chaleur et le…
Vignette
Philippe Carfantan produit des poulettes « tout terrain »
Auparavant éleveur en cage et au sol, Philippe Carfantan exploite cinq bâtiments équipés de portiques à plateaux ou de mini-…
Publicité
Titre
abonnez-vous
Body
A partir de 8€ TTC/mois
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Aviculture
2 ans d'archives numériques
Articles en libre accès
Newsletter Filière Aviculture
Newsletter COT'Hedbo Aviculture (tendances et cotations de la semaine)