Aller au contenu principal

Des alternatives au gavage des palmipèdes à l’étude

Les travaux de recherche sur des solutions favorisant la production de foie gras sans alimentation forcée se poursuivent.

Le poids du foie en fin de gavage peut être prédit par la concentration sanguine de la protéine chémérine, mesurée avant gavage. © P. Le Douarin
Le poids du foie en fin de gavage peut être prédit par la concentration sanguine de la protéine chémérine, mesurée avant gavage.
© P. Le Douarin

Le foie gras obtenu sans gavage n’est pas pour demain. C’est ce que laissent entendre les divers travaux de recherche menés ces dernières années sur des alternatives n’impliquant pas d’alimentation forcée. Les plus récents ont été présentés lors de la journée Itavi sur les palmipèdes à foie gras, organisée avec le Cifog. L’un des axes de recherche vise à mimer le comportement alimentaire des oiseaux en phase prémigratoire (augmentation de l’ingestion et de l’engraissement). Après avoir testé sans grand succès la modulation de paramètres tels que la durée du jour, les températures et la disponibilité alimentaire, l’UMR Numéa s’intéresse désormais au rôle du microbiote intestinal comme inducteur d’hyperphagie chez l’oie via le projet Octra’palm. Mais les premiers résultats d’inoculats de microbiote d’oies ayant développé une stéatose ne sont pas à la hauteur des espoirs. Les oies receveuses de microbiote n’ont pas augmenté leur ingestion.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.

Les plus lus

Grippe aviaire : Où se trouvent les foyers ? (mise à jour du 21 novembre 2022)
La rédaction de Réussir Volailles vous propose de visualiser sur une carte interactive la localisation des foyers d’influenza…
Grippe aviaire : la lutte préventive monte encore d’un cran en Bretagne, Pays de Loire et Deux Sèvres
  Une instruction technique de la direction générale de l‘alimentation (DGAL) renforce la biosécurité et la surveillance des…
Paul Daugreilh dans le bâtiment d’Emmanuel Misson à Meilhan-sur-Garonne. La pulvérisation sans filtre se fait sur les zones cibles, à savoir sous les mangeoires, les pesons et au bas des parois.
Volailles de chair : Une lutte biologique efficace contre les ténébrions
Retour d’expérience d’un éleveur technicien sur l’utilisation d’une solution de lutte biologique intégrée contre les ténébrions…
L'équipement est aux normes d'élevage les plus récentes. Rien ne laisse penser que ce bâtiment a presque 40 ans.
Rénovation d'un poulailler de chair : Les frères Quilleré refont du neuf avec du vieux
Installés fin 2017 en Centre Bretagne, Nicolas et Frédéric Quilleré ont fait le choix de reprendre un site aussi âgé qu’eux pour…
Poule pondeuse : Les ambitions de croissance du couvoir Lanckriet
Basée dans la Somme, la société d’accouvage Lanckriet veut se développer sur l’ensemble du territoire.
Publicité
Titre
je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Volailles
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Volailles
Newsletter COT’Hebdo Volailles (tendances et cotations de la semaine)