Aller au contenu principal

Un test simple pour optimiser la pulvérisation

La chambre d’agriculture de la Gironde propose une méthode simple, rapide et peu coûteuse pour vérifier le bon réglage du pulvérisateur. La clé pour une modulation de dose réussie.

Les zones blanches sur le panneau indiquent un mauvais croisement de buses, dû à des portes-buses mal orientés.
© CA 33

" Lorsque l’OAD Optidose a été lancé, il a toujours été précisé que le prérequis pour prendre le risque d’ajuster de façon efficace les doses au développement végétatif et à la pression des maladies est de s’assurer, avant de démarrer le traitement, que le pulvérisateur soit bien réglé, explique Jean Baptiste Meyrignac, de la chambre d’agriculture de Gironde. Cette vérification, qui peut générer jusqu’à 30 % d’économie de produit, n’a par ailleurs rien à voir avec le contrôle du pulvérisateur. " D’où le test simple proposé par la chambre d’agriculture. En pratique, le viticulteur doit d’abord effectuer le réglage de son appareil. Puis il installe dans sa vigne une ou plusieurs planches de rive en plastique PVC de 3 mètres de haut sur 15 centimètres de large. En saison, lorsque les feuilles sont déployées, il agrafe aussi sur le dessus et le dessous de plusieurs feuilles des petits carrés de papier blanc.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Un semoir à engrais verts pour chenillette fait maison
Teddy Martin, viticulteur à Janvry dans la Marne, a confectionné un semoir à engrais verts pour sa chenillette, sur la base d’un…
7 chiffres à retenir sur la viticulture bio en 2020
L’Agence bio a dévoilé son rapport sur le marché du bio à la production et à la consommation en 2020. Le vin fait toujours partie…
L'entreprise Alatache rend possible le travail du sol sur des parcelles inaccessibles aux machines grâce au treuil. © X. Delbecque
Des solutions pour mécaniser les vignes en fortes pentes
La chambre d’agriculture de l’Ardèche a organisé en avril dernier une journée consacrée aux solutions pour les fortes pentes.…
Éric Moëc, ingénieur œnologue chez Badet Clément, réserve la bioprotection aux raisins vendangés à la main. Il s'agit des raisins issus d'un domaine que la Maison de négoce possède en propre.  © J. Gravé
La bioprotection, indissociable des itinéraires de vinification sans sulfites ?
Les levures non-Saccharomyces, ou bioprotection, sont presque systématiquement prescrites dans les itinéraires sans sulfites.…
Dans le cadre d'un bail, les aménagements d'agroforesterie s'envisagent de façon variable selon que l'intention de plantation intervient alors que le bail se conclut ou si c'est en cours de bail. © J.-C. Gutner/Archives
Parcelles en fermage et agroforesterie viticole : ne plantez pas à la va-vite !
L’agroforesterie viticole fait partie des solutions agroécologiques ayant le vent en poupe. Les notaires de Jurisvin sont…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole