Aller au contenu principal

L’IGP val de loire veut créer un « vignoble dédié »

En recherche de solutions pour une production optimisée, assurant une valorisation satisfaisante aux opérateurs, l’IGP val de loire va expérimenter la création d’un « vignoble dédié ».

Le projet de "vignoble dédié" développé par l'IGP val de loire, débute par un recensement des méthodes d'optimisation déjà à l’œuvre dans le vignoble.
© SIGPVL

Sous le nom de « vignoble dédié » ou « optimisé », le projet lancé par l’IGP val de loire vise le développement de « modèles de production créateurs de valeur et performants au niveau environnemental pour leur entreprise », explique le syndicat. La méthode correspond au vignoble innovant écoresponsable (VIE) développé par l’Anivin (vin de France). Elle cherche à optimiser des leviers tels que la sélection des parcelles, le choix des variétés, la fertirrigation, l’entretien du sol ou encore la mécanisation.

Il s’agit d’un projet collectif, souligne Raphaël Fattier, directeur du syndicat des IGP val de loire (SIGPVL). Pour le mener, le syndicat a recruté une alternante, en poste depuis début octobre. Les ressources humaines du syndicat sont aussi mobilisées, et autour d’elles, un groupe de travail rassemblant Interloire, les chambres d’agriculture ainsi que l’IFV – pôle Val de Loire.

Une mise en œuvre terrain espérée pour septembre 2023

L’objectif est de pouvoir planter et suivre des premières parcelles expérimentales en septembre 2023. D’ici là, il faut donc convaincre des opérateurs. Pour ceux qui rejoindront le projet, le directeur parle d’un « accompagnement qui n’est pas financier mais informationnel » : cadrage technique, fléchage vers des financements, mise en lien avec le négoce…

Trois entreprises de négoce sont partantes pour investir dans des projets, révèle le directeur. Sont également envisagés des « modèles juridico-économiques », incitant producteurs de raisins et négociants à établir des partenariats « sur 9/12 ans », précise-t-il.

Définir des profils de vins IGP cépages à potentiel

Au préalable, le travail va consister à définir des profils d’IGP cépages « identifiés par terroir » et à créer des profils techniques correspondants. « Nous n’avons pas ce type de vins aujourd’hui », expose Raphaël Fattier. Il pourra s’agir de variétés type sauvignon, de renommée internationale, mais aussi des cépages résistants comme le floréal ou l’artaban, indique-t-il.

Cet axe de développement vise aussi bien l’export que le marché national. À ce jour, l’IGP val de loire produit 255 000 hl par an sur 4 600 hectares.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Vinitech-Sifel - 23 nouveautés découvertes lors de la prévisite !
Les stands sont presque tous achevés prêts à accueillir les visiteurs du Vinitech-Sifel. Petite prévisite du salon du côté des…
Entre nouvelles tendances de consommation et potentiel à l'export, la commercialisation du vin français mérite de fortes évolutions.
La France produit-elle trop de vin ?
Face à l’accumulation des difficultés, le vignoble a besoin de mesures urgentes mais aussi d’une vision à plus long terme. Cet…
RVI300_GEL_RTECH_NIV3
R-Tech - Un bon tuyau pour lutter contre le gel des vignes
La société bourguignonne R-Tech commercialise depuis peu une gaine chauffante pour lutter contre le gel.
Le groupe arrachage planche sur le financement de l'opération. Il y aurait besoin d'une enveloppe d'environ 100 millions d'euros.
Le groupe de travail arrachage des vignes est sur les rails
Un groupe de travail planche sur le financement de l’arrachage des vignes via le Feader.
Preview image for the video "Farmtrac - Une gamme de tracteurs vignes et vergers".
VIDÉO Farmtrac - Une gamme de tracteurs vignes et vergers
Le constructeur indien Farmtrac débarque sur le marché des tracteurs spécialisés avec le FT6075EN.
Autonome en énergie, la lampe Wine-Protect émet un rayonnement infrarouge qui protège la vigne de tous types de gels.
Wine Protect – Une lampe autonome en énergie pour lutter contre le gel de la vigne
La start-up Wine Protect propose une lampe chauffante à leds infrarouge à installer dans les vignes pour contrer le gel.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole