Aller au contenu principal

Les vins du Muscadet mettent en avant leur potentiel de vieillissement

Organisée à Paris, le 3 mars, une dégustation professionnelle montrait la capacité des vins du Muscadet à bien vieillir, en rassemblant divers millésimes sur différents terroirs.

La capacité de vieillissement des vins du Muscadet est encore méconnue, l'image de vins légers et vite bus étant encore largement prédominante.
© C.Gerbod

Dans la logique de sa stratégie de valorisation par les crus communaux, le Muscadet cherche à montrer que ses vins savent bien vieillir. La Fédération des vins de Nantes a organisé une dégustation pour la presse à Paris pour faire passer le message.

Démonstration avec un mouzillon-tillières 2010, des muscadets sèvre et maine de 2003 et 1989 d’une fraîcheur éclatante, un 1980 encore vaillant ainsi que des vins des dix crus de 2014 ou 2015.

 « On souffre encore de l’image de petits vins à boire dans l’année », souligne Stéphane Luneau du domaine Luneau Michel et fils, l’un des vignerons présents. Mais il constate que désormais la démarche de crus et de millésimes décalés fonctionne, notamment dans la restauration nantaise. Elle trouve aussi un écho à l’exportation, surtout au Royaume-Uni, aux États-Unis et au Canada. Grâce à son cru clisson, Jean-Luc Ollivier du domaine Ollivier frères, a été référencé par la SAQ, le monopole québécois. « On commence à avoir une rotation », se réjouit le vigneron, en soulignant les capacités que cela implique quant au stockage.

Une démarche de montée en gamme collective

« Les crus, c’est aujourd’hui moins de 5% de la production. Notre objectif est d’atteindre, dans les 10 ans, une part de 20% comme pour les crus du Beaujolais », énonce François Robin, délégué communication de la Fédération des vins de Nantes. « 100 vignerons sont engagés dans la valorisation de parcelles en crus, sur 400 vignerons », illustre-t-il, en citant en exemple des vignerons qui cherchent désormais à avoir plusieurs crus dans leur gamme, preuve de l’attrait de la démarche. Autre motif de satisfaction, l’entrée des crus dans les sélections de foires aux vins.

Pour tous les vignerons venus présenter les vins, la stratégie tire bien l’ensemble du vignoble vers le haut, même si la valorisation des vins n'est pas encore à la hauteur des espérances. Pour les dix crus 2014 et 2015 proposés à la dégustation, les prix consommateur oscillaient entre 9,20 € et 12 € avec une exception à 17 €. La valorisation est évidement un enjeu majeur dans ce vignoble qui en 10 ans a perdu 5 000 ha et plus de la moitié de ses exploitations.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Des nouvelles règles pour les emplois viticoles au 1er avril 2021
La viticulture comme l’ensemble des secteurs agricoles doit appliquer la nouvelle convention collective nationale agricole (CCNA…
Olivier Lecomte, vigneron au Château de Passavant dans le Maine-et-Loire estime que le gros avantage des roues Kress est sa vitesse de travail, autour de 8km/h : " ça dépote" dit-il. © J.GRAVE
« Les doigts Kress, pour des jeunes vignes c’est parfait »
Dans le Maine-et-Loire, Olivier Lecomte, vigneron au Château de Passavant, dispose de tout un arsenal d’outils de travail du sol…
À l'avenir, le désherbage à l'aide de glyphosate ne pourra intervenir qu'une fois par an et ce sur 20 % de la surface. © X. Delbecque
Usage du glyphosate en viticulture : ce qui va changer
Pour la campagne 2021 la grande majorité des produits à base de glyphosate sera utilisable comme à l’accoutumée. Ce sera ensuite…
 © J. Grave
La HVE revoit ses IFT de référence à la baisse
Fin janvier la Commission nationale de la certification environnementale a annoncé une modification des IFT de référence pour le…
 © X. Delbecque
Des brosses intercep, pour un coup de propre rapide du rang de vigne
Les outils à brosses métalliques réalisent un faible travail du sol, mais ils se montrent intéressants lorsque les sols sont…
 © D. Esquiro
« On laisse le Heric attelé et dès qu’on a le temps on va dans les vignes »
David Esquiro, vigneron à Mirepoix dans le Gers, au domaine de la Higuère, cultive 30 hectares de vigne en IGP côtes-de-Gascogne…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole