Aller au contenu principal

Les hard seltzers à l'épreuve de l'été

Nouvelle catégorie de boissons alcoolisées apparue à l’automne 2020, les hard seltzers représentent un volume de chiffre d’affaires pour l’instant très modeste selon les données de Nielsen IQ. L’été s’annonce comme un examen de passage pour ces produits de plus en plus nombreux en rayons.

Placés proches voire au milieu des bières, les hard seltzers, nouveau genre de boissons pétillantes alcoolisées, sont déjà présents dans près de la moitié des points de vente de grande distribution. L'été dira s'ils rencontrent le même engouement que dans les pays anglo-saxons.
© C.Gerbod

Rappelons que les hard seltzers sont des eaux pétillantes faiblement alcoolisées (autour de 5% en général) et aromatisées. Ce concept venu des États-Unis, a fait son apparition en rayon en novembre 2020 et constitue une nouvelle offre au sein de l'univers des boissons alcoolisées.

En 6 mois d’existence, NielsenIQ évalue le chiffre d’affaires de ces boissons en grande distribution (hyper, supermarchés et magasins de proximité) à 246 000 euros. Un résultat encore modeste même si le chiffre d’affaires a doublé au mois d’avril par rapport au mois précédent. NielsenIQ souligne qu’au mois d’avril, il s’est vendu « 4 fois plus de tequila ou encore 111 fois plus de vodka ».

Un créneau qui attire les lancements

Pour Nicolas Léger, directeur analytique chez NielsenIQ, « les hard seltzers sont des boissons particulièrement rafraîchissantes et vouées à conquérir les consommateurs lors de la saison estivale. Les prochains mois vont donc servir de révélateur quant au potentiel de la catégorie, a fortiori avec l’arrivée annoncée de nombreux acteurs sur ce nouveau marché en France.»

Lire aussi : Les wine seltzers à la conquête de l'apéro

Le précurseur du marché en GMS, Snow Melt, une marque débarquée des États-Unis, est désormais rejoint par une dizaine de lancements. Parmi eux, le wine seltzer de Café de Paris qui comme son nom l’indique est issu de vin, Vybz, le hard seltzer en marque de distributeur (MDD) de Carrefour ou encore Topo Chico, la version lancée par Coca Cola.

Un référencement bien engagé mais des prix élevés

« Ils sont présents dans un magasin sur deux » avec en moyenne, sur le mois d’avril, près de 3 références en magasin, indique NielsenIQ. Ils se distinguent aussi par une forte présence dans les magasins de proximité urbains avec des ventes à l’unité.

Pour l’instant leur créneau de prix moyen est élevé, à 5,70 € au litre en hypermarché. Un créneau plutôt proche de celui des bières artisanales que des bières de base. NielsenIQ remarque que les rotations sont très en dessous des meilleurs lancements de bières observés en 2020.

L’été sera donc une véritable période d’essai pour cette nouvelle catégorie qui surfe sur la vague des boissons moins alcoolisées, moins sucrées et moins caloriques, visant un public jeune et une consommation festive.

Lire aussi " La consommation de vin doit inventer son fléxitarisme "

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Jean-Michel Boursiquot : « Les variétés résistantes issues d’hybridations interspécifiques ne peuvent pas être considérées comme des cépages de Vitis vinifera"
Suite au statut de Vitis vinifera confirmé pour les variétés résistantes Inrae-ResDur par l’Office communautaire des variétés…
[VIDEO] Vignes gelées : objectif bois de taille !
Après un gel conséquent, il est important de s’occuper des rameaux restants ou qui repoussent, afin d’assurer la pérennité du cep…
Lee touffes de soies blanches sur le pourtour de l’abdomen différencie le scarabée japonais adulte des autres coléoptères présents en France. © D. Cappaert/MSU
Le scarabée japonais, ravageur aux portes de l'Hexagone
Le scarabée japonais n’a pas encore été détecté en France. Cet insecte classé organisme de quarantaine prioritaire est sous haute…
Les variétés résistantes artaban, voltis, floreal et vidoc aux portes des vins AOC
Les quatre variétés résistantes Inrae-ResDur ont été confirmées comme étant des espèces de type Vitis vinifera par l’Office…
Les vignobles de Vouvray et de Champagne touchés par la grêle
Ce jeudi 3 juin dans la soirée, un fort orage de grêle a touché quatre communes de l’appellation Vouvray. Un épisode similaire a…
Prix des vignes 2020 : 4 points à retenir
Le bilan annuel établi par le groupe Safer sur les transactions de terres agricoles en 2020 montre un fort impact de la crise…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole