Aller au contenu principal

La désalcoolisation, une réponse partielle

Les techniques physiques pour réduire la teneur en alcool sont fiables et éprouvées, mais ne sont pas une solution miracle.

Comprendre la désalcoolisation partielle © Source : Gemstab.
Comprendre la désalcoolisation partielle
© Source : Gemstab.

Lorsque l’on souhaite retirer de l’alcool au vin, il existe de nombreuses possibilités. Tant au niveau technique qu’au niveau du profil de produit fini. Il est donc primordial de définir dès le début de la réflexion quel est le but de la démarche. Est-ce pour redonner de l’équilibre à un vin trop chaud ? Est-ce pour répondre à une demande du marché ? « Il faut distinguer la correction de la teneur en alcool de la désalcoolisation, pose Philippe Cottereau ingénieur-œnologue à l’IFV. Ce sont deux choses différentes et qui ne rentrent pas tout à fait dans le même contexte réglementaire. » La correction du degré alcoolique est autorisée par la loi, à hauteur de 20 % du degré initial. C’est une pratique soumise à simple déclaration, et qui doit être renseignée dans le registre de cave. Pour les vins d’appellation, il s’agit bien entendu de vérifier que le décret ne l’interdise pas, et de veiller à rester au-dessus du degré plancher de l’appellation.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

L'utilisation de filets d'ombrage pourrait être un levier à moyen terme pour s'adapter à la hausse des températures et le changement du profil des vins. © CA 84
Cinq pratiques viticoles pleines d’avenir
Autres temps, autres mœurs. Le changement du climat et l’avènement de l’agroécologie vont faire évoluer petit à petit le…
Robert Plageoles, vigneron au domaine éponyme, a fait référencer les pieds de vigne sauvage de la forêt de Grésigne afin de les protéger des arrachages intempestifs. © J. Gravé
La vigne sauvage, un potentiel en tant que porte-greffe à explorer
Dans le Tarn, Robert Plageoles, du domaine Plageoles, se passionne pour la vigne sauvage, ou Vitis sylvestris. Persuadé que son…
Flavescence dorée : la réglementation évolue
Début 2021, un nouvel arrêté de lutte contre la flavescence dorée et son agent vecteur devrait être publié. Des discussions sont…
Les turricules témoignent de la présence de vers de terre, et donc d'une partie de l'activité biologique. © C. Gloria
À la reconquête de la fertilité biologique des sols viticoles
Anciennement perçu comme un simple réservoir, le sol et son fonctionnement reviennent petit à petit au centre des préoccupations.
 © J.- C. Gutner
S’adapter petit à petit à soigner la vigne autrement
Les produits de protection des plantes que l’on connaît classiquement ne vont pas disparaître du jour au lendemain. Mais il faut…
En Bretagne, Edouard Cazals crée le premier domaine viticole professionnel
En 2018, Édouard Cazals, vigneron au domaine La cabane aux longues vignes, a planté deux hectares de vigne près de l'estuaire de…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole