Aller au contenu principal

réussir demain
Duke Le Hibou, l’assistant vocal qui simplifie la gestion des vignes

L'assistant vocal développé par Ekylibre veut simplifier le problème de la saisie des données sur le terrain.  © Ekylibre
L'assistant vocal développé par Ekylibre veut simplifier le problème de la saisie des données sur le terrain.
© Ekylibre

Finie la saisie manuelle des données, place à la saisie des informations par la voix. La société Ekylibre développe un assistant vocal dont la mise à disposition est prévue courant 2020 dans plusieurs fermes "test". "Duke Le Hibou", c’est le nom de l’assistant vocal en cours de développement par Ekylibre. Créée en 2015, la start-up propose un logiciel open source pour la gestion globale des exploitations agricoles, depuis la traçabilité des différentes productions jusqu’à la comptabilité, en passant par la gestion des stocks, des salariés, du parc machines et de la facturation. "Avec Duke Le Hibou, le but est de simplifier le métier des agriculteurs en leur permettant d’atteindre le "zéro saisie manuelle", explique Karine Cailleaux, directrice des opérations chez Ekylibre. Notre expérience de terrain nous a fait prendre conscience que les difficultés rencontrées par les agriculteurs pour la saisie au champ sont le premier frein qui limite le développement de la gestion informatique des exploitations. Il faut bien reconnaître que quand on est à l’extérieur avec un peu de soleil, il est quasiment impossible de lire et d’écrire sur un écran de téléphone mobile. Et si, en plus, on a un peu de terre sur les mains, la galère est encore plus grande."

Point important, dans un second temps, Duke Le Hibou pourra fonctionner même hors réseau, faute de quoi un nombre important d’agriculteurs n’auraient pas la connexion suffisante pour l’utiliser.

Duke Le Hibou reconnaîtra le langage parlé naturel

L’assistant vocal reconnaîtra le langage naturel et l’agriculteur pourra ainsi saisir n’importe quelle intervention réalisée au champ ou au chai en annonçant le nom ou le numéro de la parcelle, le type d’intervention réalisée, le produit utilisé et la dose. Et pour cela, il sera très libre quant à la formulation de sa phrase. Autre précision, l’assistant vocal restera toujours un outil "en plus" de la solution globale de gestion. "Comme notre plateforme est multi-utilisateur, poursuit Karine Cailleaux, plusieurs personnes pourront saisir en même temps des informations en variant les modes de saisie, manuelle ou vocale. Ainsi, l’adoption de Duke dans une exploitation se fera selon l’appétence des salariés. Les plus agiles s’y mettront tout de suite et les plus réticents auront la possibilité de continuer les saisies manuelles sur la plateforme soit en "live" depuis leur smartphone, soit en mode "papier" avec une saisie déconnectée effectuée à leur retour au bureau. "

Duke Le Hibou est l’un des trois projets de R & D menés actuellement par Ekylibre. Les deux autres concernent l’interopérabilité avec les objets et les capteurs présents sur les exploitations ainsi que le développement d’EkyViti, autrement dit, la version 100 % vitivinicole du logiciel de gestion globale avec l’intégration de la gestion du chai.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

L'utilisation de filets d'ombrage pourrait être un levier à moyen terme pour s'adapter à la hausse des températures et le changement du profil des vins. © CA 84
Cinq pratiques viticoles pleines d’avenir
Autres temps, autres mœurs. Le changement du climat et l’avènement de l’agroécologie vont faire évoluer petit à petit le…
Robert Plageoles, vigneron au domaine éponyme, a fait référencer les pieds de vigne sauvage de la forêt de Grésigne afin de les protéger des arrachages intempestifs. © J. Gravé
La vigne sauvage, un potentiel en tant que porte-greffe à explorer
Dans le Tarn, Robert Plageoles, du domaine Plageoles, se passionne pour la vigne sauvage, ou Vitis sylvestris. Persuadé que son…
Flavescence dorée : la réglementation évolue
Début 2021, un nouvel arrêté de lutte contre la flavescence dorée et son agent vecteur devrait être publié. Des discussions sont…
Les turricules témoignent de la présence de vers de terre, et donc d'une partie de l'activité biologique. © C. Gloria
À la reconquête de la fertilité biologique des sols viticoles
Anciennement perçu comme un simple réservoir, le sol et son fonctionnement reviennent petit à petit au centre des préoccupations.
Cédric Moussé ne manque pas d'expliquer sa démarche lorsqu'il reçoit des clients au caveau. © J.-C. Gutner
Limiter son empreinte carbone à la vigne et au chai
Vigneron à Cuisles, dans la Marne, Cédric Moussé a intégré dans sa stratégie d’entreprise la modération de l’impact de sa…
 © J.- C. Gutner
S’adapter petit à petit à soigner la vigne autrement
Les produits de protection des plantes que l’on connaît classiquement ne vont pas disparaître du jour au lendemain. Mais il faut…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole