Aller au contenu principal

Vigne : la passion de la vigne et du vin. Actualité sur la viticulture, l’œnologie, l'équipement, dédié aux viticulteurs et aux

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Elevage des vins
Dans une cave du Languedoc, les douelles se mesurent à la barrique

Une cave coopérative de l´Aude, la cave des Producteurs du Mont Tauch, a testé l´élevage de vins de pays avec des douelles de chêne. Les résultats se rapprochent plus d´un élevage en barrique que d´un ajout de copeaux.


Que vaut un élevage en cuve inox avec des douelles de chêne ? La cave coopérative des producteurs du Mont Tauch dans le Languedoc a voulu évaluer la technique sur ses vins de pays d´Oc. « Globalement, les résultats sont très satisfaisants, estime d´entrée Michel Marty, directeur technique de la cave. L´élevage avec douelles est très différent d´un apport de copeaux. Il donne des vins plus fins, plus haut de gamme, et se rapproche davantage de l´élevage en barriques. »

Une division du coût de revient par trois
La cave a décidé de renouveler l´expérience sur un merlot 2003 plus haut de gamme, actuellement en cours d´élevage et de vinifier un blanc 2003, à base de grenache et muscat. « Ici aussi les résultats sont qualitativement et économiquement très intéressants. On a pu doser l´apport du bois par rapport au fruit beaucoup plus facilement que sur un lot de barrique. »
L´installation des douelles à l´intérieur de la cuve inox n´est pas une mince affaire. Au MontTauch, l´opération a été menée par le fournisseur, la tonnellerie chilienne TonelerIa Nacional. Les douelles, de hauteur ajustable, sont fixées à la verticale sur une structure en inox, adaptable aux dimensions de la cuve. On est loin du charme des chais à barrique, mais la technique a ses atouts. « L´évolution du vin est plus régulière que dans des barriques et plus facile à suivre. On n´a pas à gérer les variations observées d´une barrique à l´autre. »

Autres avantages : on peut mettre dans une même cuve plusieurs origines de chêne et plusieurs chauffes et jouer sur le nombre de douelles donc sur la surface de contact bois-vin. A titre de comparaison, une barrique de 225 litres offre une surface de contact avec le vin de 2,06 m2.
Pour le reste, un bâtonnage régulier des lies et une micro-oxygénation sont nécessaires pour approcher l´élevage en fût.
Pour l´heure, l´ajout de douelles est cependant toujours interdit par la réglementation française, mais autorisé à titre expérimental, après déclaration préalable.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

FDSEA et JA de la Manche démontrent le non fondement technique des ZNT de 150 m
Portail réussir
La ferme expérimentale de la Blanche Maison à Pont-Hébert dans la Manche a servi de cadre à une démonstration de pulvérisation de…
Vignette
L'opération Blaye au comptoir de retour à Paris
La 24e édition de l’opération Blaye au comptoir revient à Paris mercredi 6 et jeudi 7 novembre 2019. Une vingtaine de…
Vignette
Petite restauration et dégustations de vin : quelques règles à connaître
Proposer des mets pour accompagner la dégustation des vins de l’exploitation est une piste pour conquérir des clients. Lorsqu’…
Vignette
Quel cadre juridique pour développer une activité de négoce ?
Lorsque l’on se lance dans une activité de négoce, créer une structure dédiée parait plus clair mais l’intégrer à l’intérieur de…
Vignette
Le consommateur de vin 2019 décrypté
Le baromètre annuel Sowine/Dynata a livré ses résultats pour 2019. Voici les grands enseignements en 8 pourcentages.
Calvet – La pulvé confinée débarque
Machinisme
Le spécialiste audois de la pulvérisation Calvet intègre à son offre un pulvérisateur avec panneaux récupérateurs.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole