Aller au contenu principal

Vigne : la passion de la vigne et du vin. Actualité sur la viticulture, l’œnologie, l'équipement, dédié aux viticulteurs et aux

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Ils le font en Espagne
Contrôler les barriques usagées

Dans la Rioja, après une période d’élevage des vins en fût de chêne, les barriques ayant été contaminées par des vins phénolés sont parfois réutilisées. Pour s’assurer de l’absence de brett dans le fût, une méthode de contrôle des barriques s’est développée. Le principe est simple : racler l’intérieur du fût de chêne, récupérer les copeaux et les inoculer dans le milieu de culture liquide Sniff’Brett. Ce milieu de culture, développé par la société française Intelli’Oeno, permet de détecter les Brett après deux jours à dix jours d’incubation, simplement en sniffant le milieu de culture qui dégage alors une forte odeur d’écurie (plus rapidement si la contamination résiduelle est forte). Cette technique est bien plus fiable que le contrôle de l’eau de rinçage qui ne rend pas compte de l’état du premier centimètre de bois potentiellement contaminable.

Respecter le protocole

La méthode donne de bons résultats à condition de respecter le protocole. Le raclage du bois, qui peut s’effectuer grâce à une canne biseautée, doit aller au minimum à 5 mm de profondeur, distance à laquelle on peut encore trouver des Brett. La récupération des copeaux doit se faire sur un plateau préalablement stérilisé à l’alcool à 70%. Les copeaux sont placés dans le test Sniff’Brett à l’aide d’une pince stérilisée et dans une ambiance stérile, obtenue à l’aide d’une flamme d’un chalumeau ou d’un bec bunsen. Les tests sont mis à l’étuve à 30°C (ou à 20°C) . Au bout de deux jours, si une odeur apparaît, le fût est très contaminé, sinon, il faut attendre 10 jours pour s’assurer de l’absence totale de Brett et pouvoir réutiliser le fût si aucune odeur n’apparaît.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

La boarmie et une chenille arpenteuse qui se confond avec le bois ou les vrilles. © IFV Alsace
La boarmie, mange-bourgeon de la vigne
La boarmie est un mange-bourgeons qui peut attaquer la vigne du stade gonflement des bourgeons jusqu’au stade une feuille étalée…
L'entreprise CME a dévoilé au Sitevi sa gamme d'étiquettes vertes. La plupart sont biodégradables et compostables. © J. Gravé
Matières sèches dans le vin: l'écoconception à tous les étages
Il suffit d’un tour dans les allées du Sitevi pour en faire le constat : l’écoconception a le vent en poupe. Tour d’horizon des…
Laurent Rousseau, des Vignobles Rousseau en Gironde a choisit d'être audité via l'option A. Le contrôle de la mise en place des mesures agroécologiques comme l'enherbement est donc un passage obligatoire.
Comprendre la démarche HVE
La Haute valeur environnementale et son acronyme HVE, de toute la filière, mais de quoi s’agit-il vraiment ? Éléments de réponse.
Les drones en viticultures sont principalement utilisés pour réaliser des cartographies montrant l'indice de végétation NDVI des parcelles. © BIVB
Zoom sur les capteurs de végétation
La viticulture de précision est rendue possible par le développement des capteurs. Voici un point sur leur mode de fonctionnement…
Première édition en vue pour le salon VinEquip
La première édition de VinEquip aura lieu à Mâcon, du 24 au 26 mars 2020. L’événement compte combler enfin l’attente d’un salon…
La certification HVE étape par étape
Que votre décision soit prise ou que vous hésitiez encore, voici dans l’ordre tout ce qu’il faudra faire pour obtenir le précieux…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole