Aller au contenu principal

7 chiffres à retenir sur la viticulture bio en 2020

L’Agence bio a dévoilé son rapport sur le marché du bio à la production et à la consommation en 2020. Le vin fait toujours partie des filières bio les plus dynamiques avec une croissance de 22% des surfaces cultivées en bio par rapport à 2019.

En 2020, les surfaces de vignes cultivées en bio ont progressé de 22%. La viticulture bio continue de s'affirmer comme l'une des filières les plus dynamique. L'Agence bio note que le mouvement s'étend à des régions comme la Champagne ou la Bourgogne où le bio était jusque là plutôt en retrait par rapport à d'autres régions.
© J. Gravé

 

17% des vignes françaises sont cultivées en bio en 2020, qu’elles soient certifiées ou en conversion. Le vignoble bio atteint 137 442 hectares. « La vigne se démarque au sein des productions bio, avec une croissance remarquable de +22 % en 2020 », note l’Agence bio. L’agence souligne aussi que la croissance s’observe dans des vignobles «  où le bio était encore peu présent tels que la Champagne, la Bourgogne et l’Alsace ». La viticulture se situe donc très au dessus de la moyenne toutes productions bio confondues qui est de 9,5%.

9 784 exploitations cultivent des vignes en bio en 2020 soit une progression de 21% par rapport à 2019. C'est le plus fort taux de progression d'exploitations cultivant en bio, avec les oléagineux (+21%), les surfaces et cultures fourragères (+18%) et les fruits à coques (+17%).  

1,1 milliard d’euros, c’est le chiffre d’affaires des vins bio en 2020, soit une progression de 13% par rapport à 2019, proche de la progression moyenne de l'ensemble des achats de produits bio par les ménages (+12%). La bière, cidres et autres alcools bio atteignent, eux, 75 millions d’euros avec une très forte dynamique (+34%) due à la bière. « Une dynamique déjà enclenchée l’année précédente », note l’Agence Bio. Autre gagnant de cette année Covid, les surgelés bio (+29%).

45% du chiffre d'affaires des vins bio est réalisé en vente directe. La puissance de la vente directe reste une spécificité du vin bio par rapport aux autres filières bio. Les cavistes, épiceries fines (artisans-commerces) semblent avoir profité du contexte Covid avec une part de 23%. Ils devancent la grande distribution à 21%. Les distributeurs spécialisés bio totalisent 10%.

9 % des produits bio achetés par les ménages sont des boissons alcoolisées. La part est stable par rapport à 2019.

99% des vins bio et autres boissons alcoolisées achetés par les ménages (en valeur) sont produits en France, selon les données de l’Agence bio. Un pourcentage d'autosuffisance que ce secteur partage avec les œufs et les produits laitiers. Il est de 78% pour les légumes et 40% pour l’épicerie et les boissons non alcoolisées.

L'attrait du bio à l'export se confirme. Plus de la moitié des 887 millions d’euros de produits bio exportés en 2020 est totalisé par les ventes de vin. Au total, les exportations de produits bio ont progressé de 7,5% par rapport à 2019.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Fendt 211 V Vario - Un tracteur vigneron personnalisable à souhait
[ESSAI] - Fendt 211 V Vario - "Un tracteur vigneron personnalisable à souhait"
Vigneron à la Sauve en Gironde, Jérôme Zaros a pris en main la nouvelle génération de tracteurs vignerons Fendt 211 V Vario.…
Vendanges 2021, un volume plus faible qu'espéré
Si les estimations publiées par Agreste début août prévoyaient une vendange nationale autour de 36,7 millions d'hectolitres, sur…
[ VIDEO] Ceol, le robot viticole sur chenilles qui travaille dans les terrains en pente
La société AgreenCulture était présente au salon Vini Viti Vici le 6 juillet dernier dans le Tarn, pour présenter son prototype…
Nicolas Moulin (à gauche) et Serge Marais (à droite) sont satisfaits de leur essai avec les biostimulants.
Un duo de biostimulants pour 40 % d’économie phyto
Depuis deux ans, un négoce agricole charentais teste sur vigne deux produits naturels homologués comme engrais. Ils ont permis…
Le tri embarqué sera certainement utile pour ce millésime 2021, qui s'annonce d'ores et déjà délicat.
Anticiper des vendanges 2021 qui s'annoncent délicates
Que ce soit à cause du gel ou des conditions météo difficiles de la saison, le millésime 2021 ne s’annonce pas sous les meilleurs…
L'état de catastrophe naturelle sera decrété après les inondations dans le Gard
De violents orages accompagnés de 200 à 300 mm de pluie, et localement de grêle, se sont abattus mardi 14 septembre dans le Gard…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole