Aller au contenu principal
Font Size

[Vidéo] +44 % : les Français ont mangé beaucoup d'œufs pendant le confinement

Avec la crise du coronavirus, la consommation d'œufs des Français a explosé. L'œuf est devenu un produit star dans les chariots des supermarchés. Bonne nouvelle pour les producteurs, cette demande a tendance à tirer les prix vers le haut.

611 millions : c'est le nombre d’œufs achetés par les Français entre le 16 mars et le 12 avril 2020. C'est 185 millions de plus qu'à la même période en 2019. Cette consommation représente une hausse de 44 %. Dans les premières semaines de confinement pour cause de coronavirus, les Français ont, semble-t-il, eu tendance à stocker, avec une demande de 60 % supérieure à la normale.«Tous les modes d’élevage sont concernés» par cette «demande qui ne faiblit pas et connaît des pics aléatoires», selon la CNPO (Interprofession).

Pas de pénurie d’œufs à craindre

Sur des ruptures d'approvisionnement ont être constatés, aucune pénurie n'est à déplorer. En cause, les contraintes liées à la crise sanitaire (perturbations dans les transports, absentéisme dans les usines, manque d’emballages). Mais «l’organisation de la filière et la diversité des modes d’élevage permettent [...] d’assurer l’approvisionnement en œufs d’origine France», martèle le CNPO. La France est le premier pays producteur en Europe, et met 14 milliards d’œufs sur le marché chaque année.

Afin de répondre à la demande, la filière s'est organisée. Les usines ont augmenté leur cadence. L'offre, avec des grands conditionnements, a été renforcée pour «répondre aux achats massifs». Enfin, les œufs, à coquilles brune blanche habituellement destinés à la restauration, ont été réorientés vers les grandes surfaces.

 

 

 

Des prix en hausse ?

En Œufs calibré et industrie, la pénurie semble provoquer une hausse des cours, selon le journal les marchés. La tendance se vérifie depuis plusieurs jours.

Lire aussi :
Plus d’œufs de poule élevées en cage pour Brioche Pasquier
Avec son pseudonyme « Jolies Rousses », la productrice d’œufs Lucie Gantier communique sur les réseaux sociaux

Les plus lus

Moisson record : avec 173,98 q/ha un néo-zélandais bat le record de rendement en blé
Eric Watson, agriculteur néo-zélandais d’Ashburton, bat pour la deuxième fois consécutive le record du rendement en blé avec une…
Louis Bodin
[VIDEO] Quand le Mr. Météo TF1, Louis Bodin, conduit une moissonneuse-batteuse !
Le groupe agricole Noriap des Hauts-de-France et Seine-Maritime invite Louis Bodin, ingénieur-prévisionniste-météorologue, à…
Qui est Julien Denormandie nouveau ministre de l'Agriculture ?
Le secrétaire général de l’Elysée, Alexis Kohler, a annoncé, le 6 juillet, la nomination de Julien Denormandie au poste de…
Julie Bléron, référente agricole de gendarmerie
Dans l’Orne, la gendarmerie a une spécialiste du monde agricole
Julie Bléron est référente agricole de gendarmerie. Sa mission est de recréer un lien entre la gendarmerie et l’agriculture. Avec…
Urine
Le pipi des Parisiens au service de l’agriculture
Comment réduire l’utilisation des engrais chimiques dont l’usage contribue au changement climatique et menace les milieux…
Joseph Boussion & Hugo Clément
Loup abattu - le berger Joseph Boussion recadre Hugo Clément : la vidéo vue plus d’un million de fois
Dimanche 5 juillet, un loup est abattu au col du Lautaret, en Hautes-Alpes. Cet abattage légal est-il normal ? Entre indignation…
Publicité