Aller au contenu principal

[Video] Le chèque alimentaire pas enterré mais complètement repensé

Le chèque alimentation durable n’est pas oublié selon Marc Fesneau qui évoque toutefois de nouvelles pistes de travail autour de la restauration collective et des PAT.

Marc Fesneau, ministre de l'Agriculture, devant la commission des affaires économiques le 21 septembre.
Marc Fesneau, ministre de l'Agriculture, devant la commission des affaires économiques le 21 septembre.
© Capture d'écran Assemblée nationale

Le chèque alimentaire ? « Emmanuel Macron l’a réaffirmé c’est un enjeu de société », a déclaré Marc Fesneau, le 21 septembre, devant la commission des affaires économiques à l’Assemblée nationale. Devant les députés, le ministre de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire a réaffirmé continuer de travailler sur le sujet avec le ministre des Solidarités (Christophe Combe).

« C’est un objectif issu de la convention citoyenne pour le climat et inscrit dans la loi Climat » a-t-il rappelé, commentant « ce n’est pas parce que c’est compliqué qu’il faut y renoncer ». Pour autant à écouter le ministre de l’Agriculture, l’idée de départ d’un chèque permettant aux foyers modestes d’acheter des produits frais et locaux semble s’éloigner.

Devant les députés, Marc Fesneau a ainsi évoqué la restauration collective et les projets alimentaires territoriaux (PAT) comme pistes de travail pour la mise en œuvre du chèque alimentaire.

 

Les PAT comme vecteurs du chèque alimentation durable ?

« Nous pourrions par exemple imaginer que les projets alimentaires territoriaux constituent un vecteur, a déclaré le ministre de l’Agriculture, nous pourrions de la même manière faire le lien avec l’application des objectifs de la loi Egalim en restauration collective, à savoir offrir des repas de qualité à tous les enfants scolarisés ».

A propos des PAT, le ministre a souligné que France relance les avait soutenus à hauteur de 80 millions d’euros, et qu’au 1er avril 2022, 370 projets alimentaires territoriaux (PAT) avaient été labellisés. « L’objectif d’un PAT par département est dépassé, on doit continuer sur la lancée », a déclaré Marc Fesneau.

Il ne faut pas confondre la fin et les moyens

Le député PS Dominique Potier a salué la déclaration de Marc Fesneau sur le chèque alimentaire affirmant : « le chèque alimentaire n’est pas la solution mais la précarité alimentaire est un vrai problème. J’aime votre idée de reprendre le faisceau des possibles ».

Réponse du ministre : « oui ! il ne faut pas confondre la fin et les moyens ».

Les plus lus

Il est « urgent » de s’occuper de l’agriculture alerte Jean-Marc Jancovici
Dans un message posté sur Linkedin, Jean-Marc Jancovici réagit à un article des Echos relatant la visite d’Emmanuel Macron aux…
investissement photovoltaïque agriculture
Investissements : optimiste pour 2022, le Crédit agricole exprime des « incertitudes » pour 2023
La première banque de l’agriculture a accordé un montant record de prêts en 2021 au monde agricole et annonce un bon premier…
méthaniseur agricole
Energies renouvelables : revalorisation du tarif d’achat du biométhane
Afin d’accroître la production de biométhane en France, le gouvernement publie deux textes visant à revaloriser le tarif d’achat…
Arnaud Gaillaut, président des Jeunes agriculteurs, et Emmanuel Macron à Terres de Jim.
Pacte d’orientation et d’avenir pour l’agriculture : les 4 annonces d’Emmanuel Macron
A Terres de Jim dans le Loiret, le président de la République a annoncé les grandes pistes sur lesquelles il compte travailler…
Jean Jouzel Giec changement climatique agriculture
« Changement climatique : les agriculteurs doivent faire partie des solutions », selon Jean Jouzel
Entretien avec Jean Jouzel, climatologue, ex vice-président scientifique du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution…
estives Lozère sécheresse
Sécheresse – décapitalisation : « coopératives et négociants voient arriver beaucoup d’animaux depuis deux semaines »
La présidente de la Chambre d’agriculture de Lozère exprime sa crainte de voir la décapitalisation des bovins viande s’amplifier…
Publicité