Aller au contenu principal

Une deuxième vague de froid, plus humide, attendue après le pire gel qu’ait connu l’agriculture française depuis 1950

Les agriculteurs français viennent de vivre un épisode de gel catastrophique et doivent se préparer au retour d'un froid, moins intense mais plus humide, dès le début de la semaine prochaine, selon Serge Zaka, docteur en agroclimatologie chez ITK et administrateur de l’association Infoclimat.

Gel
© Pixabay

« Le gel de la nuit du 7 au 8 avril dernier a été plus dur que prévu. Ce qui est arrivé est le pire des scénarios, annoncé seulement par le modèle météorologique allemand (1). Nous avons atteint jusqu’à -6°C voire -7°C dans la vallée du Rhône », commente Serge Zaka, docteur en agroclimatologie chez ITK et administrateur de l’association Infoclimat.

« C’est du jamais vu avec l’avancement de la végétation permis par la vague de chaleur de mars, l’évènement est inédit », poursuit celui qui s’active depuis plusieurs jours pour alerter professionnels agricoles et politiques sur les conséquences dramatiques de cet épisode climatique.

Lire aussi : Vignes, fruits, betteraves anéantis par le gel, des agriculteurs témoignent

Selon sa dernière carte des dégâts observés, 95% de la France est concernée par le gel, avec de larges zones dont la vallée du Rhône touchées par 70 à 100% de risque de dégâts dues au gel pour les bourgeons éclos en arboriculture et vigne.

« Ce gel a devancé l’épisode historique des 20 et 21 avril 1991, la vallée du Rhône n’avait alors pas été touchée », assure Serge Zaka, parlant de la plus grande catastrophe de gel depuis 1950. Et ce pour trois raisons : l’intensité du gel avec une trentaine de records battus, le nombre d’espèces concernées très large avec tous les arbres fruitiers, les vignes et les grandes cultures, et enfin la localisation avec un épisode national voire supranational.

Carte dégâts du gel

« Les trois critères de classification sont au rouge, on est dans le pire des cas », explique l’agroclimatologue. « L’épisode a été dramatique », a reconnu le ministre Julien Denormandie.

Et les modèles prévisionnistes convergent pour annoncer l’arrivée d’une nouvelle vague de froid dès dimanche soir après un week-end de redoux.

 

« On aura du gel à partir de lundi, avec -1 à -3°C des Pays de la Loire au Nord et de -2 à -4% dans les régions plus centrales. La vallée du Rhône ne sera pas concernée. Ce gel modéré, plutôt humide, peut affecter la betterave au stade de jeune pousse et provoquer des dégâts », avance Serge Zaka qui prévient aussi des risques de gel sur les bourgeons qui auraient éclos durant ce week-end plus doux. Ce n’est pas à prendre à la légère insiste-t-il.

(1) Serge Zaka a l’habitude de comparer cinq modèles météorologiques, ceux de la France, de l’Allemagne, de l’Angleterre, de l’Europe et de l’Amérique.

Lire aussi : Dégâts de gel : le régime de calamité agricole va être déployé

Lire aussi : Les élus de la vigne et du vin demandent un plan de sauvetage de la viticulture

Lire aussi : Meteo : encore un gel aux effets destructeurs

 

 

 

 

 

Les plus lus

Anne Mottet
Anne Mottet, femme de Thomas Pesquet, défend le plancher des vaches
Chargée de la politique d’élevage à la FAO, l’ingénieure agronome et docteur en agro-écosystème Anne Mottet démontre brillamment…
Boucherie abolition
[Anti-viande] L214 dénonce son attitude : l’animaliste Solveig Halloin en cinq vidéos
Solveig Halloin, militante animaliste et porte-parole de Boucherie abolition, fait le buzz après son intervention critiquée par…
Protéines
Plan protéines : nouvelle enveloppe de 20 millions d’euros pour aider les agriculteurs à s’équiper
Après le succès du premier, un deuxième appel à projets pour l’aide aux investissements en matériels et agroéquipements dans le…
Coupe flexible
Plan protéines : quels agroéquipements éligibles à la deuxième enveloppe de 20 millions d’euros ?
Après le succès du premier, un deuxième appel à projets pour l’aide aux investissements en matériels et agroéquipements dans le…
Retraités agricoles
Retraites : 100 euros de plus par mois pour 227 000 anciens agriculteurs dès décembre
Jean Castex va annoncer ce vendredi 23 avril au matin à Luzillat dans le Puy-de-Dôme la mise en œuvre de la revalorisation des…
[Interview] Marco l’Agricoolteur : l’agriculteur français le plus suivi sur TikTok
A 25 ans, Marc-Antoine Dumoulin est devenu l’agriculteur français le plus en vue sur TikTok. Présent sur le réseau social depuis…
Publicité