Aller au contenu principal

Génétique
Les enjeux de la sélection sur l’adiposité pour améliorer la qualité des produits

L’Ifip et l’Inra mettent l’accent sur les atouts des tissus adipeux et définissent les nouveaux enjeux en termes de stratégie de sélection porcine.

Longtemps boudé par les politiques nutritionnelles occidentales et les consommateurs, le gras connaît actuellement un regain d’intérêt. Il présente de nombreux atouts pour la transformation en produits de charcuterie et salaison ainsi que pour les qualités sensorielles et nutritionnelles des produits. Dans sa dernière actualisation des références nutritionnelles, l’Anses valorise la place des graisses dans l’alimentation humaine en recommandant une augmentation des apports énergétiques sous forme de lipides (35 à 40 %) et des acides gras oméga-3. Le développement des productions porcines sous signe officiel de qualité témoigne des nouvelles attentes des consommateurs et d’une orientation vers une plus grande diversification des produits. Ces évolutions récentes sont favorables à la création de valeur dans la filière porcine française. Le « gras » y trouve toute sa place !

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir porc.

Les plus lus

La qualité des gras des porcs immuno-vaccinés est aussi moins bonne que celle des porcs castrés chirurgicalement. © Zoetis
L’immuno-vaccination pour les races de porc locales ?

Deux instituts de recherche polonais mettent en avant l’intérêt de l’immuno-castration pour pallier à l’arrêt de la…

Le rattachement au cahier des charges qualité-traçabilité au logo Le Porc Français répond au besoin de mieux valoriser la production nationale. © D. Poilvet
Le Porc Français s’adosse au cahier des charges qualité traçabilité
L’interprofession Inaporc a annoncé la fusion de la démarche Le Porc Français et du cahier des charges QT enrichi de nouveaux…
La station de Romillé se dote d'un nouveau bâtiment permettant d'engraisser la totalité des porcelets produits. © Ifip
Romillé, un outil pour une R & D d’excellence
Bien-être, numérique, biosécurité… La station expérimentale de l’Ifip évolue pour répondre aux nouveaux enjeux de la filière…
Michel Bloch, président de l'Union des groupements de producteurs de viande de Bretagne. « Si nous pensons au court terme pour nos structures, on ne fera rien. Si nous pensons aux éleveurs, l’AOP se fera.» © D. Poilvet
« Le projet d’AOP est entre les mains des groupements »
Le président de l’UGPVB, Michel Bloch, exhorte les administrateurs des groupements à valider le projet d’association d’…
Exportations européennes de viande de porc © MPB
Les exportations de viande de porc de l’UE progressent toujours

Les exportations de viande de porc de l’Union européenne vers les pays tiers ont encore augmenté en…

Comment reconnecter les éleveurs de porcs et les consommateurs
Au grand débat du Space, écologistes, éleveurs et communicants ont débattu sur les moyens de reconnecter éleveurs de porcs et…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8,50€ TTC/mois
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Porc
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Filière Porcine
Newsletter COT’Hebdo Porc (tendances et cotations de la semaine)