Aller au contenu principal
Font Size

Soup'idéale, converti au conditionnement aseptique

D'abord spécialisée dans les soupes fraîches, la PME s'oriente désormais vers les soupes en conditionnement aseptique. Un virage technologique pris en 2010 qu'elle ne regrette pas. Reportage dans l'usine arrageoise.

La soupe ? Philippe Ferellec la connaît sur le bout des doigts. « Je suis tombé dedans dès le plus jeune âge », plaisante-t-il. Cet ancien chef de cuisine, installé autrefois aux Antilles, a été recruté par Danone en 1994 pour démarrer la ligne soupes en brique dans l'usine du Pontet près d'Avignon. Le chef y a d'abord travaillé pour la marque d'Antoine Riboud, puis pour Campbell au moment de sa cession. Depuis août 2013, il développe dans l'usine arrageoise de Soup'idéale la gamme des soupes MDD. Il y dirige également le tout nouveau centre culinaire installé depuis 18 mois dans les anciens locaux du personnel, réaménagés en cuisine pilote.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio