Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitterLinkedin

Abattoir : les pouvoirs publics reconnaissent le sérieux de Lampaul Agro

L’Etat, la Région Bretagne et le conseil général du Finistère ont reconnu, samedi, « le sérieux des porteurs de projet » de re-création d’une activité d’abattage dans l’usine Gad de Lampaul-Guimiliau, fermée par Cecab à l’automne dernier avec le licenciement de près de 900 personnes. Ils se sont prononcés après avoir pris connaissance du rapport d’étape du cabinet auquel ils ont confié l’audit du dossier. Pour autant, ils refusent de donner un blanc-seing au sept ex-cadres de Gad à l’origine du projet de reprise avant d’avoir parfaitement mesuré les conséquences éventuelles du redémarrage du site sur l’ensemble de la filière. Reste à convaincre le groupe Cecab et le groupement de producteurs Prestor, actionnaires de Gad SAS, de vendre ou de louer le site aux repreneurs. Le projet prévoit la création de 250 emplois.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

La Cour des comptes veut « rapprocher » la MSA du régime général

La Mutualité sociale agricole (MSA) est « en déclin structurel » et sa gestion est « insuffisamment…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio