Aller au contenu principal

[VIDEO] Le biocontrôle représente 11 % du marché de la protection des plantes

Le marché des produits de biocontrôle a enregistré une augmentation de 8,5 % de son chiffre d’affaires en 2019. Une évolution à la hausse observée depuis 6 ans. En 2019, les ventes de ce secteur ont représenté 217 millions d’euros.

Dans un contexte de baisse de l’utilisation des produits de protection des cultures, le baromètre IBMA France du biocontrôle enregistre une hausse de 8,5 % du chiffre d’affaires des produits de biocontrôle en 2019. L’association présente au niveau international (International biocontrol manufacturers association) communique pour la France un chiffre d’affaires 2019 des produits de biocontrôle s’élevant à 217 millions d’euros. Ce secteur connaît une hausse de ses activités depuis 6 années consécutives. « Cette nouvelle progression confirme l’installation durable du biocontrôle au cœur des itinéraires techniques pour la protection des végétaux » observe Céline Barthet, présidente d’IBMA France. Les solutions de biocontrôle représentent désormais 11 % du marché de la protection des plantes.

_FEL403B_REF_BIOCONTROLE_DEFINITION_01.jpg

 

Le cap des 30 % à horizon 2030

L’ambition de l’association est de « passer le cap des 30 % du marché de la protection des plantes à horizon 2030 », avec deux solutions de biocontrôle à modes d’actions complémentaires pour la majorité des usages. Cet objectif est en phase avec la volonté des autorités françaises au travers de la stratégie nationale de déploiement du biocontrôle et du pacte productif 2025. Au niveau européen, l’orientation est la même avec la stratégie « Farm to Fork » qui vise une réduction de 50 % des produits phytopharmaceutiques et une proportion de 25 % d’agriculture biologique d’ici 2030. Pour y parvenir, les acteurs du secteur attendent un « soutien massif à l’innovation et un accompagnement renforcé des utilisateurs ». Pour cela « il faut que les produits de biocontrôle soient exemptés des mesures relatives à la séparation du conseil et de la vente », affirme Céline Barthet.

 

IBMA France, l’association française des entreprises de produits de biocontrôle, fédère 42 membres, dont 33 membres actifs représentant 90 % du marché du biocontrôle en France. Les entreprises adhérentes d’IBMA France investissent chaque année dans la recherche et le développement. Des innovations sont attendues, notamment en grandes cultures, pour couvrir davantage d’usages. L’association organise tous les ans les Rencontres annuelles du biocontrôle. La prochaine édition se tiendra le 26 janvier 2021.

 

Lire aussi dans Fruits & Légumes « La réglementation pousse le biocontrôle ».

 

 

Les plus lus

Une pétition lancée pour demander la dissolution de l’association L214
Agacés par les actions menées par l'ONG animaliste, des agriculteurs ont lancé le 13 novembre une pétition en ligne pour demander…
Plein de gazole non routier
Flambée du GNR : les entreprises de travaux agricoles demandent le remboursement anticipé de la TICPE
La fédération nationale des entrepreneurs des territoires demande le remboursement partiel anticipé de la TICPE sur le gazole non…
vaches limousines avec colliers Nofence sous les pommiers.
« Nous testons les clôtures virtuelles pour faire du pâturage tournant »
Soutenus par le conseil régional et la chambre régionale d’agriculture d’Ile-de-France, Florentin Genty et son frère Germain du…
Pacifica et Groupama annoncent une augmentation de l’assurance récolte de 10 à 25 % en 2022
Chez Pacifica et Groupama, une hausse des primes de l’assurance multirisque climatiques est prévue en 2022. Pour ces Pacifica,…
Le PDG d’Ecomiam ne veut pas céder aux « attaques » de l’association L214
Le 8 novembre, l’entreprise Ecomiam a été « attaquée » par l’association L214. Coups de téléphone, mails, messages publiés sur…
Le Crédit agricole lance un fonds d’investissement d’1 milliard d’euros pour les filières agricoles
Dans le cadre de la présentation, le 1er décembre, de son «projet sociétal», dont les « transitions agricoles et…
Publicité