Aller au contenu principal

[VIDEO] Le biocontrôle représente 11 % du marché de la protection des plantes

Le marché des produits de biocontrôle a enregistré une augmentation de 8,5 % de son chiffre d’affaires en 2019. Une évolution à la hausse observée depuis 6 ans. En 2019, les ventes de ce secteur ont représenté 217 millions d’euros.

Dans un contexte de baisse de l’utilisation des produits de protection des cultures, le baromètre IBMA France du biocontrôle enregistre une hausse de 8,5 % du chiffre d’affaires des produits de biocontrôle en 2019. L’association présente au niveau international (International biocontrol manufacturers association) communique pour la France un chiffre d’affaires 2019 des produits de biocontrôle s’élevant à 217 millions d’euros. Ce secteur connaît une hausse de ses activités depuis 6 années consécutives. « Cette nouvelle progression confirme l’installation durable du biocontrôle au cœur des itinéraires techniques pour la protection des végétaux » observe Céline Barthet, présidente d’IBMA France. Les solutions de biocontrôle représentent désormais 11 % du marché de la protection des plantes.

_FEL403B_REF_BIOCONTROLE_DEFINITION_01.jpg

 

Le cap des 30 % à horizon 2030

L’ambition de l’association est de « passer le cap des 30 % du marché de la protection des plantes à horizon 2030 », avec deux solutions de biocontrôle à modes d’actions complémentaires pour la majorité des usages. Cet objectif est en phase avec la volonté des autorités françaises au travers de la stratégie nationale de déploiement du biocontrôle et du pacte productif 2025. Au niveau européen, l’orientation est la même avec la stratégie « Farm to Fork » qui vise une réduction de 50 % des produits phytopharmaceutiques et une proportion de 25 % d’agriculture biologique d’ici 2030. Pour y parvenir, les acteurs du secteur attendent un « soutien massif à l’innovation et un accompagnement renforcé des utilisateurs ». Pour cela « il faut que les produits de biocontrôle soient exemptés des mesures relatives à la séparation du conseil et de la vente », affirme Céline Barthet.

 

IBMA France, l’association française des entreprises de produits de biocontrôle, fédère 42 membres, dont 33 membres actifs représentant 90 % du marché du biocontrôle en France. Les entreprises adhérentes d’IBMA France investissent chaque année dans la recherche et le développement. Des innovations sont attendues, notamment en grandes cultures, pour couvrir davantage d’usages. L’association organise tous les ans les Rencontres annuelles du biocontrôle. La prochaine édition se tiendra le 26 janvier 2021.

 

Lire aussi dans Fruits & Légumes « La réglementation pousse le biocontrôle ».

 

 

Les plus lus

[Covid-19] Agriculteurs : attestation obligatoire à télécharger pour se déplacer sur et en dehors de l'exploitation
Pendant toute la durée du reconfinement, une attestation permanente de déplacement pour l’exploitant et les salariés est…
[Confinement] Les chasseurs demandent l’autorisation de chasser le grand gibier pour « mission de service public »
Le confinement est en vigueur depuis le 30 octobre mais peut-on chasser ou pendant cette période ? La Fédération nationale des…
Une réserve d’eau individuelle de 10 000 m3 chez un agriculteur irrigant en Limagne
Chez Mathieu Daim, agriculteur dans le Puy-de-Dôme, la construction d’une réserve d’eau de 10 000 m3 s’est achevée récemment. Une…
Confinement - une éleveuse refait le clip des « inconnus » sur sa ferme
Julie, étudiante et fille d’éleveur, aime rire et le fait savoir sur les réseaux sociaux. Depuis le confinement du mois de mars,…
Plan de relance : 1,2 milliard d’euros destiné à l'agriculture
Les agriculteurs vont être concernés par le Plan de relance du Gouvernement. Le volet « Transition agricole, alimentation et…
[VIDEO] "Ecologie de la diffamation, incantation et contre-vérités" : la coup de gueule du ministre de l'Agriculture sur les néonicotinoïdes
Le projet de loi sur la réintroduction des néonicotinoïdes de façon temporaire dans les cultures de betteraves a provoqué mardi…
Publicité