Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Des différences d’impact importantes entre systèmes laitiers

D’après les résultats des simulations réalisées par l’Institut de l’élevage sur les aides PAC post-2015 (présentés le 11 mars dernier), les décisions nationales de réforme de la politique agricole commune (qui sont encore partielles) font baisser en moyenne de 5 % les aides directes des exploitations laitières. Ces simulations sont conduites à partir du Rica 2011 avec une baisse budgétaire de 5 % entre 2011 et 2019. Elles intègrent une aide protéique de 60 € pour les prairies cultivées.
« C’est en élevage laitier que la différence d’impact entre les systèmes est la plus nette, aussi bien chez les spécialisés que chez les polyculteurs-éleveurs », affirme Christophe Perrot, de l’Institut de l’élevage.

 

Baisse des aides importante pour les systèmes intensifs en plaine

Les élevages laitiers intensifs de plaine accusent en 2019 une baisse des aides directes allant de -4 à -14 % suivant leur niveau de DPU par hectare et la surface par part PAC ; la moyenne se situe à -9 %. Les plus fortes baisses sont observées sur les polyculteurs-éleveurs de zone non défavorisée (-18 %), alors que les polyculteurs-éleveurs de zone défavorisée simple voient ces pertes compensées (+3 % de variation d’aides) grâce à l’ICHN si le zonage n’est pas modifié en 2018… L’impact sur les élevages de plaine avec taurillons (de -12 % à +1 %) dépendra aussi de l’aide à l’engraissement et de leur localisation (zone défavorisée ou pas).
En revanche, les herbagers de plaine voient leurs aides augmenter (+9 %). Mais ceux qui tirent leur épingle du jeu sont les herbagers de montagne (+20 % avec des écarts allant de 15 à 30 %) et les élevages semi-intensifs de piémont (+18 %). Les polyculteurs-éleveurs de zone défavorisée simple s’en sortent (+3 %) grâce à l’ICHN.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Vignette
Anticiper et organiser le travail de chacun
Travailler efficacement avec un salarié amène à mettre à plat l’organisation du travail, formaliser les tâches de chacun au…
Vignette
« Employer un salarié, ça s'apprend »
Dans le Puy-de-Dôme, pour Vincent Chazal, il faut organiser le travail et prendre le temps de bien expliquer la façon de le faire…
Vignette
Recruter en adéquation avec ses besoins
Trouver le salarié qui correspond à ses attentes nécessite de professionnaliser le recrutement, comme le fait toute entreprise.…
Vignette
Définir ses besoins en matière de travail
Avant d’embaucher un salarié, il est important de déterminer ce qu’on attend de lui afin de mieux cerner son profil. Ce qui passe…
Vignette
Apprendre à travailler avec un salarié
Le salariat prend de l’ampleur en élevage laitier. Recruter et employer un salarié exigent des compétences spécifiques. Le besoin…
Vignette
« Nous formons une vraie équipe »
Le Gaec de la Herviais, dans le Morbihan, a réussi le challenge de passer d’un modèle multi-associés à un mode de fonctionnement…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière