Aller au contenu principal

L’intérêt de croiser ses Holstein dépend de la situation initiale

Avec des Holstein à haut niveau de production, le gain économique à attendre du croisement peut aussi bien être important que nul selon le niveau de fertilité et de santé du troupeau au départ.

Partant du constat que la fertilité et la robustesse des vaches prim’Holstein s’étaient dégradées depuis plusieurs décennies, Charlotte Dezetter, enseignante-chercheuse à l’ESA d’Angers, a étudié les avantages et limites du croisement laitier. « L’objectif était d’évaluer si l’intérêt du croisement différait en fonction de la fertilité et de la santé des Holstein du troupeau de départ », précise-t-elle.

« Dans des troupeaux avec des Holstein hautes productrices, nous avons démontré qu'en l’absence de troubles majeurs de la reproduction et de la santé, la marge brute de l’atelier lait était équivalente entre le troupeau en croisement et le troupeau en race pure, même si le croisement apporte des avantages en termes d’amélioration des résultats de reproduction », poursuit la scientifique. Le phénomène s’explique par la diminution du produit total lié à la baisse de la quantité de lait produite par vache.

Réduction de l’écart de production laitière

A contrario, lorsqu’il y a un réel problème de reproduction et de santé, son intérêt est incontestable. « Plus le niveau de fertilité de départ du troupeau est bas, plus le croisement a un intérêt économique. » L’amélioration de la reproduction et de la santé réduit l’écart de production laitière à l’échelle d’une carrière entre les vaches croisées et les Holstein pures. De plus, les croisées ont un lait plus riche et donc mieux payé.

L’étude a également montré que le croisement trois voies était plus intéressant que le deux voies en termes de gains économiques. « Mais les écarts n’étaient pas très importants », relativise Charlotte Dezetter.

Ses simulations technico-économiques ont porté sur une période de quinze ans. Trois types de croisements ont été étudiés : Holstein x montbéliarde x vicking red ; Holstein x montbéliarde x normande ; Holstein x montbéliarde. L’effectif du troupeau a été fixé à 120 prim’Holstein. Trois niveaux de production initiale (8 000 l, 8 500 l et 9 000 l) avec des performances en reproduction et santé différentes ont été étudiés.

Les plus lus

Éliane Riou. « Dans notre nouvelle TPA 2x16, nos mettons 1h15 pour traire 140 vaches à deux, hors lavage. Une traite rapide et fluide, sans effort physique, c’est 100 % de plaisir ! »
« Dans une salle de traite, ce sont les détails qui font toute la différence »
Au Gaec de Kermouster, dans le Finistère, les associés ont mûri leur projet pour limiter les efforts physiques à la traite grâce…
Olivier et Béatrice Piron. « Nous privilégions un système très simple avec peu de vaches, pour rester efficaces tout en veillant à l'aspect travail. »
« Avec nos 49 vaches laitières, prévention rime avec efficacité économique »
L’EARL Les chapelles, en Ille-et-Vilaine, se distingue avec un système intensif mêlant maïs toute l’année et herbe pâturée.…
Le choix de griffes plus légères et de tuyaux en silicone soulage les bras et les épaules.
« Rénover la salle de traite pour tenir jusqu’à la retraite ! »
Dans le Finistère, le Gaec du Bois Noir a agrandi et rééquipé sa salle de traite, en vue de réduire la durée et la pénibilité de…
Prix du lait : Sodiaal abandonne son prix B
À partir du 1er avril, le prix B disparaît chez Sodiaal. Un « prix unique » sera mis en place pour l’ensemble de la…
Alexis, 28 ans, et Cyril, 32 ans, avec leur père Didier Magnière, 61 ans. « Nous partageons une vraie passion pour la race Simmental et n’aimons pas trop faire du tracteur. »
« Nous avons remis à plat tout notre système de production laitier pour devenir autonomes »
En Côte-d’Or, le Gaec Magniere a repensé totalement son assolement et ses rotations. Il est devenu complètement autonome en…
Le Casdar Ergotraite inclut une analyse biomécanique des mouvements par « motion capture ».
Traite : des hauteurs de quais trop souvent inadéquates
La hauteur des planchers mammaires à la traite a un impact important sur la posture du trayeur et le risque de troubles musculo-…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière