Aller au contenu principal

Lait : Actualité agricole et agroalimentaire de la filière lait dédiée aux agriculteurs, éleveurs de vaches laitières.

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Désherbage des maïs 2004
Les stratégies « pré plus post » ont donné les meilleurs résultats

Sans atrazine, le désherbage des maïs s´est révélé plus délicat dans la majorité des régions. Un seul passage n´a généralement pas suffi.


« Cette première campagne de désherbage sans atrazine a posé de grosses difficultés pour la maîtrise des adventices, déplore Guillaume Clouté, d´Arvalis sur la région Pays de la Loire, Poitou-Charentes et Limousin. Les maïs ont connu un développement lent. Ils ont mis du temps à couvrir les surfaces, ce qui a laissé le champ libre à la prolifération d´adventices. »
La renouée des oiseaux a posé des problèmes de désherbage sur les parcelles dans la plupart des régions. ©C. Gloria

La flore commence déjà à se diversifier
Globalement, sur l´ensemble des régions, un seul passage n´a pas suffi pour venir à bout des mauvaises herbes. Les techniciens sont unanimes, c´est la stratégie du « pré plus post » qui a donné les meilleurs résulats sur le terrain. « Les traitements de pré-levée se sont montrés efficaces pour les premiers semis, note Jean Molines d´Arvalis pour la région Sud-Est. Mais cette stratégie n´a pas été concluante pour les semis tardifs. » Même constat en Normandie et Bretagne. Les traitements de post-levée, quant à eux, ont souvent contraint les éleveurs à effectuer deux passages. « Ces derniers n´ont pas toujours bien fonctionné du fait du manque de fenêtre d´intervention », observe Joël Thierry, ingénieur Arvalis sur la Bretagne. « Nombreux sont les éleveurs qui se sont faits dépasser par les évènements ! », constate Jean Molines.
Par ailleurs, sur les parcelles, la flore est en pleine évolution. Les renouées des oiseaux et renouées liseron ont, semble-t-il, posé de nombreux problèmes de relevées, toutes régions confondues. Dans les Pays de Loire, l´ambroisie commence à se montrer, tout comme l´érodium, le géranium et la véronique de Perse. Celle-ci est également très présente en Bretagne, avec la mercuriale. En Normandie, on note une montée des pensées des champs.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Lait : des robots de traite plus rapides et moins énergivores
Machinisme
Les dernières générations de robots de traite disposent de capteurs plus efficaces et de mouvements animés électriquement, au…
Vignette
Avec un tracker solaire : « Notre facture d’électricité a diminué d’un quart »
Le Gaec Hélaine, dans la Manche, a investi en 2017 dans un tracker solaire. L’objectif ? Réduire la facture énergétique en…
carte des prix du lait d'octobre 2019 dans le monde
Prix du lait en octobre 2019 : toujours calme en Europe
En Europe, le prix d'octobre est très stable. Pour novembre et décembre, seul FrieslandCampina annonce une hausse.
Julien Schmitt, Delphine Schmitt, Olivier Guth, Jean-Jacques Schmitt, Céline Guth, Christian Guth, Martine Guth, Florian Baltzer, Marc Guth... et Jules Denis.  © C. Pruilh
« Un gros Gaec pour la qualité de vie »
Au Gaec de la Moder, dans le Bas-Rhin, le travail est organisé pour que chacun puisse bien vivre son métier. 
Vignette
« On s’est installés sans autofinancement »
Au Gaec de Calv’e Breizh, dans le Finistère, Gaëtan et Hélène Berthe n’auraient pas pu s’installer sans un portage temporaire du…
Vignette
Lactalis finalise son accord avec l'Unell sur la fixation du prix du lait

Après s'être mis d'accord devant le médiateur des relations commerciales en septembre dernier, le groupe Lactalis et l…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière