Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Le pied enflé

Quand je parle du pied, je devrais plutôt parler du « paturon » pour désigner la zone située entre les deux étuis cornés et l’articulation du boulet. Cette zone peut s’enflammer en cas de panaris, qui se manifeste par un gonflement des tissus mous bien visible en avant et/ou en arrière du pied et éventuellement tout autour de la couronne. La douleur devient plus vive à mesure que l’inflammation s’aggrave ; avec elle, la boiterie s’intensifie et l’animal devient fébrile. En l’absence de traitement antibiotique cohérent, la nécrose des tissus est telle que le panaris s’ouvre le 3e ou le 4e jour en fissurant la peau de l’espace interdigité qui laisse alors s’échapper du pus. La combinaison des trois signes que sont l’inflammation bien centrée sur le milieu du pied, la fièvre et la rapidité d’évolution de la boiterie suffisent à attester du panaris. Il est par ailleurs bien plus fréquent au pâturage qu’à la stabulation permanente.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Vous aimerez aussi

Vignette
L'ostéopathie soigne le corps dans son ensemble
Médecine sans médicament, l’ostéopathie donne au corps la chance de se guérir seul, en levant les tensions et rétablissant les…
Vignette
Quatre messages clés pour gérer les boiteries
Se donner les moyens de gérer au quotidien les boiteries, au même titre que les mammites : c’est le changement radical que…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière