Aller au contenu principal

Les coopératives diversifient leur offre pour conserver leurs parts de marché

Les organismes coopératifs multiplient les modalités d’achat pour répondre aux attentes des adhérents souhaitant se rapprocher du marché

ADAPTATION. « La concurrence entre les coopératives et les négociants sur les parts de marché s’accroît avec la hausse des cours », regrette Franck Pottiez, responsable de CER2, coo­pérative de Seine-et-Marne, lors du congrès de Coop de France (CDF), le 12 novembre. En effet, selon une étude de CDF Métiers du grain, concernant les modalités d’achat de céréales, la part des collectes à prix « ferme », ou prix du marché, chez les adhérents est passée de 19 % à 43 % entre 2000 et 2007. Sur la même période, les cours du blé passaient de 116 à 195 €/t rendu Rouen. La volatilité des cours a incité les agriculteurs à s’aventurer directement sur le marché pour trouver une rémunération supérieure de 20 à 30 €/t au prix moyen proposé par les coo­pératives. Mais en 2008, la tendance s’effrite. La baisse sur l’ensemble des marchés agricoles remet en cause des investissements et des comportements risqués pris par les exploitations.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La dépêche - le petit meunier.

Les plus lus

Arterris développe son activité Meunerie en toute autonomie
Suite au rachat en totalité des Moulins pyrénéens, le groupe coopératif prend les choses en main et déploie ses filières…
Saipol annonce avoir collecté 80 000 t de graines de colza et de tournesol en 2020 via sa plateforme OleoZE
L’industriel Saipol explique avoir en moyenne rémunéré de 25 €/t supplémentaires les agriculteurs ayant vendu leurs graines en…
Axéréal : début du plan de restructuration au printemps 2021
Suppressions d'emplois, plan de départs volontaires et fermetures de sites au programme.
La Fondation Avril et Citizen Capital lancent le fonds Agri Impact
L'objectif du fonds Agri Impact est de lever 50 M€ dans les prochains mois, afin de soutenir la transition agricole, en finançant…
Baisse des chiffres d’affaires en boulangerie-viennoiserie-pâtisserie au quatrième trimestre 2020
Les chiffres d’affaires globaux, mais aussi par segment de produits, sont tous en retrait, selon la Fédération des entreprises de…
Sofiprotéol (groupe Avril) et IDIA Capital Investment (Crédit agricole) investissent dans Sodiaal
Sofiprotéol estime que l’investissement dans Sodiaal correspond à la volonté de l’entité de « développer des protéines végétales…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne