Aller au contenu principal

Conjoncture économique
Confiance en hausse et consommation stable pour les ménages en France en mars

La consommation alimentaire recule en mars, en volume. L'Insee vient de publier de nouveaux indicateurs de conjoncture concernant les ménages français.

© Nattanan Kanchanaprat / Pixabay

En mars 2021, la confiance des ménages dans la situation économique rebondit légèrement en France selon les dernières enquêtes de l’Institut national de la statistique et de études économiques (Insee).  À un niveau de 94 (solde des opinions positives et des opinions négatives), l’indice qui la synthétise gagne trois points mais demeure sous sa moyenne de longue période (100).

Dans le détail, le solde d’opinion des ménages relatif à leur situation financière future gagne quatre points et passe au-dessus de sa moyenne de longue période et les ménages semblent un peu mieux disposés à envisager le fait de réaliser des achats importants. Cependant, l’indicateur reflétant ce sentiment demeure en dessous de sa moyenne de long terme.

Beaucoup d’observateurs scrutent le supplément d’épargne accumulé depuis le début de la crise sanitaire et qui pourrait être utile à la relance de la croissance économique future s’il est en partie dépensé. La dernière enquête de l’Insee sur les ménages et la conjoncture économique ne montre pas une envie folle de dépenses : « en mars, la part des ménages estimant qu’il est opportun d’épargner augmente à nouveau. Le solde correspondant gagne trois points, et atteint un nouveau plus haut historique. En revanche, le solde d’opinion des ménages relatif à leur capacité d’épargne future perd deux points. Le solde relatif à leur capacité d’épargne actuelle est quant à lui stable. Ces deux soldes demeurent bien au-dessus de leurs niveaux moyens » écrivent les analystes de l’Insee sur ce sujet.

Les Français restent cependant relativement optimistes sur le niveau de vie future dans le pays : « en mars, la part des ménages qui considèrent que le niveau de vie en France va s’améliorer au cours des douze prochains mois rebondit fortement. Le solde correspondant gagne seize points mais reste éloigné de sa moyenne de longue période » peut-on lire dans la dernière note de l’Insee sur ce sujet.

Parallèlement, si les craintes sur l’évolution du chômage baissent en ce mois de mars, elles restent toutefois « très au-dessus de sa moyenne ».

Baisse de la consommation alimentaire

Côté dépenses de consommation des ménages en biens, elles sont stables en février par rapport à janvier 2021. « La hausse des achats de biens fabriqués (+3,4 %) est compensée par la baisse des dépenses en énergie (–3,1 %) et de la consommation alimentaire (–2,2 %) » précise l’Insee.

Cette dernière se replie donc en février, après deux mois de hausse. « Les achats de produits issus de l’industrie agroalimentaire baissent, en particulier les achats de produits transformés divers ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout La dépêche - le petit meunier.

Les plus lus

Prix des Céréales le 12 novembre : nette hausse des cours des céréales sur les marchés à terme, plus marquée en maïs qu’en blé

Les cours des principaux contrats Blé et Maïs ont nettement augmenté vendredi 12 novembre 2021, tant à Chicago…

Filière CRC, 20 ans et des nouveaux projets pour 2022 et au-delà
La filière Culture Raisonnée Contrôlée (CRC) a tenu son assemblée générale le 3 décembre 2021. Bilan et perspectives.
Feu vert de la Commission européenne pour l’acquisition de Soufflet par InVivo


La Commission européenne a indiqué, le 22 novembre, qu’elle avait approuvé, « en vertu du règlement européen sur les…

Lancement du contrat à terme Blé dur Euronext le 3 janvier 2022

La plate-forme boursière Euronext a annoncé, le 9 novembre sur son site internet, le

Prix des Céréales le 5 novembre : blé, orge et maïs en baisse sur tous les marchés

Erratum : Dans la Cotdienne du 4 novembre, le prix de l'orge fourragère au 3 novembre départ Eure-…

Prix des céréales le 17 novembre : nouvelles hausses des cours du blé et du maïs

Les principaux cours des contrats Blé et Maïs ont tous progressé, tant à Chicago sur le CBOT que sur Euronext…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 352€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site La dépêche – le petit meunier
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez votre revue numérique la dépêche – le petit meunier
Recevez les évolutions des marchés de la journée dans la COTidienne