Aller au contenu principal

La charte sur les produits locaux contraire au droit de la concurrence ?

L’Autorité de la concurrence vient d’ouvrir une enquête précontentieuse sur la charte d’engagements de mise en avant des produits frais et des produits locaux par les enseignes de la grande distribution, lancée par Julien Denormandie le 9 novembre dernier.

Logo plus de près de vous et de vos goûts
© Ministère de l'Agriculture

Promouvoir les produits locaux en grande distribution serait-il anticoncurrentiel ? Le 9 novembre dernier, Julien Denormandie réunissait l’ensemble des enseignes de la distribution pour signer « une charte d’engagements de mise en avant des produits frais et des produits locaux par les enseignes de la grande distribution ». L’idée du ministre de l’agriculture : après le premier confinement, promouvoir les filières de produits frais et locaux auprès du consommateur français à travers une bannière commune « engagements, provenance et fraîcheur : plus près de vous et de vos goûts ». Depuis, les distributeurs signataires se sont employés à mettre en œuvre cet engagement dans les magasins.

Le 16 décembre, le ministre de l’Agriculture et Alain Griset, ministre chargé des PME, avaient présenté une charte nationale similaire pour valoriser les produits frais et locaux et le savoir-faire des entreprises alimentaires de proximité, signée par la Confédération générale de l’alimentation de détail.

Oui mais voilà, le 6 avril dernier, LSA révélait que l’Autorité de la concurrence vient de lancer une saisine sur cette question.

« A la suite d’une décision prise mi-mars 2021, le rapporteur général de l’Autorité de la concurrence a désigné un rapporteur «pour instruire en vertu de l’article L.450-3 du code de commerce, la saisine (…) relative à la charte d’engagements de mise en avant des produits frais et agricoles, aquatiques et des produits locaux en grande distribution» », indique l’article de LSA s’étonnant que l’Autorité de la concurrence enquête sur une initiative du ministère de l’Agriculture.

Il s'agit seulement, à ce stade, d'une enquête précontentieuse

 Contactée par nos soins, l’Autorité de la concurrence nous précise « qu’il s’agit seulement, à ce stade, d’une enquête précontentieuse ». « A son terme, et en fonction des éléments qui auront été recueillis, elle peut être suivie soit d’une saisine contentieuse soit d’une clôture de l’enquête », apprend-on encore de l’Autorité qui ne nous a revanche pas encore répondu quant aux motivations ayant conduit à l’ouverture de cette enquête. Cependant, Les Marchés hebdo avaient évoqué dans la rubrique Lu ailleurs le 19 mars dernier un article du Parisien selon lequel la Commission européenne se serait émue de l'initiative pouvant être vue comme du patriotisme économique.

Lu ailleurs Le Parisien

Selon LSA, des distributeurs auraient reçu un questionnaire de quatre pages comprenant des demandes comme « veuillez définir la terminologie produits locaux » ou « qui finance les signalétiques ».

Affaire à suivre….

Lire aussi : En déplacement en Normandie, Julien Denormandie met l'accent sur les produits locaux

Lire aussi : Grande distribution : la GMS s'engage à théâtraliser les fruits et légumes de saison

Les plus lus

Florian Delmas, président d'Andros
Notre système agricole et agroalimentaire français fait faillite, « et nous regardons ailleurs »
Florian Delmas, 37 ans, président d’Andros, signe une tribune cash sur ce qu’il pointe comme les dérives du système agricole et…
Il est « urgent » de s’occuper de l’agriculture alerte Jean-Marc Jancovici
Dans un message posté sur Linkedin, Jean-Marc Jancovici réagit à un article des Echos relatant la visite d’Emmanuel Macron aux…
investissement photovoltaïque agriculture
Investissements : optimiste pour 2022, le Crédit agricole exprime des « incertitudes » pour 2023
La première banque de l’agriculture a accordé un montant record de prêts en 2021 au monde agricole et annonce un bon premier…
Pierre Rouault (Union centriste), Laurent Duplomb (LR) et Serge Mérillou (socialiste) trois sénateurs dans une exploitation agricole.
La Ferme France recule : constat alarmant et solutions du Sénat
Un rapport sénatorial transpartisan appelle à mettre en place un plan d’urgence pour redresser la compétitivité de l’agriculture…
méthaniseur agricole
Energies renouvelables : revalorisation du tarif d’achat du biométhane
Afin d’accroître la production de biométhane en France, le gouvernement publie deux textes visant à revaloriser le tarif d’achat…
Arnaud Gaillaut, président des Jeunes agriculteurs, et Emmanuel Macron à Terres de Jim.
Pacte d’orientation et d’avenir pour l’agriculture : les 4 annonces d’Emmanuel Macron
A Terres de Jim dans le Loiret, le président de la République a annoncé les grandes pistes sur lesquelles il compte travailler…
Publicité