Aller au contenu principal

Inflation alimentaire : Macron veut un accord sur la modération des marges

Le président de la République a annoncé le 24 septembre lors d’une interview télévisée la présentation d’un projet de loi le 27 septembre sur le pouvoir d’achat visant à avancer les négociations commerciales pour 60 grands groupes de l’agroalimentaire. L’objectif : faire baisser les prix alimentaires.

Emmanuel Macron interviewé sur France 2 et TF1
Emmanuel Macron, le 24 septembre, lors d'une interview télévisée au 20h de France 2 et TF1.
© Capture d'écan France Télévision

A propos de l'inflation des prix dans l'alimentaire, « on va mettre en place, et je vais y veiller personnellement, un accord sur la modération des marges dans tout le secteur », a annoncé Emmanuel Marcon, lors d’un interview au 20h de TF1 et de France 2.

Aujourd'hui on a une crise sur l'alimentaire, ça pèse sur la vie de nos compatriotes

« Aujourd’hui, au fond, on a une crise sur l’alimentaire, ça pèse sur la vie de nos compatriotes. C’est insupportable de voir tant de nos compatriotes qui sont dans la situation de devoir choisir entre des biens essentiels pour eux, pour leurs enfants, pour leur famille. Donc personne ne doit profiter de cette crise », a ajouté le président de la République.


Négociations commerciales : un projet de loi présenté mercredi

Le gouvernement doit présenter ce mercredi 27 septembre en Conseil des ministres un projet de loi Pouvoir d’achat. Ce « texte va nous permettre de rouvrir ce qu’on appelle les négociations commerciales », a précisé hier soir Emmanuel Macron.

Qui sera concerné par ce texte ? « Les grands industriels », a répondu le président de la République. « On va remettre les 60 plus gros industriels de l’agroalimentaire [en négociation avec la grande distribution, ndlr] » a-t-il affirmé.


Agriculteurs et petits industriels ne seraient pas visés, selon Emmanuel Macron

Le président de la République assure qu’il n’est pas question de toucher à la rémunération des agriculteurs, améliorée par les lois Egalim 1 et Egalim 2. « Il faut préserver le pouvoir d’achat de nos agriculteurs, il ne faut pas casser les prix de l’alimentation. L’alimentation a un coût c’est justifié », a-t-il déclaré.

Il faut préserver le pouvoir d'achat de nos agriculteurs

De même, Emmanuel Macron a estimé lors de l’interview que « les petits industriels de l’agroalimentaire » ne bénéficiaient pas aujourd’hui de l’inflation.

En revanche, il cible « les grands groupes qui ont fait flamber les prix de certaines de leurs marques ». « Parce que parfois, ils ont augmenté les prix en prenant le haut de la courbe de leurs matières premières qui remontaient il y a quelques mois », précise-t-il.

Il entend ainsi remettre des grands industriels autour de la table avec la grande distribution « pour passer au plus vite la baisse des prix ».

Comment s’assurer de cette baisse des prix ? Pas question de bloquer les prix, assure Emmanuel Macron, qui préfère parler d’accord sur le modération des marges, surveillé par des contrôleurs.
 

Pour en savoir plus

Inflation : Marie ne baissera pas ses prix

Inflation : l’inquiétude des PME normandes de l’agroalimentaire

Renégociations commerciales : les industriels de la charcuterie n’en veulent pas non plus

Renégociations commerciales : pas pour les PME-ETI, maintient la Feef

Les plus lus

Glyphosate : le document judiciaire sur « les pisseurs involontaires » que veut à tout prix récupérer la FNSEA Centre-Val-de-Loire

Des membres du réseau FNSEA en Centre-Val-de-Loire ont tenu une conférence de presse lundi 20 novembre 2023. Ils cherchent à…

panneau de la ville St Martin-Lauguépie retourné
Panneaux retournés : qui est derrière cette opération qui se répand en France ?

Depuis trois semaines, des panneaux à l’entrée des villes sont retournés. Qui est à l’origine de cette opération de…

Couple de personnes âgées se promenant dans la campagne avec en arrière fond des vaches dans un champ
Retraite agricole : quel impact a la réforme des retraites pour les agriculteurs ?

A quel âge pouvez-vous partir à la retraite ? Pourrez-vous partir plus tôt ? Quel sera le montant de votre retraite ? Pour…

Photo illustrant le documentaire "Familles de paysans" de karine Le Marchand
« Cliché, mensonger, condescendant » : ce que les agriculteurs reprochent au documentaire de Karine Le Marchand

« Familles de paysans 100 ans d’histoire », diffusé sur M6 le 27 novembre, a rencontré un succès d’audience. Mais qu’en ont…

portrait
Nathalie Delagnes, éleveuse bio et présidente de Biolait : « Ce qui m’intéresse, c’est que le producteur puisse avoir davantage de pouvoir »

Nathalie Delagnes est agricultrice en production laitière bio dans l’Aveyron. Elle est aussi présidente de la SAS Biolait…

Centre ville de Lessay vue du ciel
Les tracteurs empêchés de traverser Lessay : manifestation d’agriculteurs contre Stéphanie Maubé

L’interdiction aux tracteurs d’emprunter des rues de la commune de Lessay dans la Manche déclenche la colère d’agriculteurs…

Publicité