Aller au contenu principal
Font Size

Les prix de blé français sous l'influence du marché mondial

Le prix du blé payé aux producteurs français est étroitement corrélé aux prix mondiaux, eux-mêmes résultant de la rencontre entre l’offre et la demande à l’échelle planétaire.

La grande majorité des transactions de blé en France sont indexées sur le marché à terme Euronext, lui-même directement influencé par les prix mondiaux. © G. Omnès
La grande majorité des transactions de blé en France sont indexées sur le marché à terme Euronext, lui-même directement influencé par les prix mondiaux.
© G. Omnès

Donnez-moi le cours du blé russe, je vous dirai à quel prix sera payé votre blé. L’image est à peine caricaturale, tant la corrélation est étroite entre les prix portuaires du blé des principales origines mondiales et le prix ferme moyen payé aux producteurs français. Autrement dit : le prix du blé tendre FOB(1) Rouen est intimement lié à celui du FOB russe ainsi qu'aux autres grandes origines, et le prix ferme payé aux céréaliers de l’Hexagone est directement dérivé de ces derniers. « Cela n’a rien d’étonnant, explique Anne-Laure Paumier, directrice de Coop de France Métiers du grain. Quel que soit le débouché sur lequel les grains sont expédiés, le prix tient compte du prix du marché mondial. » Une analyse confirmée par Antoine Grasser, responsable du pôle Grain de la coopérative Natup : « Aujourd’hui, les prix portuaires se construisent sur la base du rapport de l’offre et de la demande à l’échelle mondiale.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Grandes Cultures

Les plus lus

Récolte 2020 : le spectre de 2016 plane au-dessus des blés français
Surfaces de céréales d’hiver très basses, nombre d’épis réduit par l’excès de pluies automnales puis par la sécheresse…
Les correspondants sureté de la gendarmerie se déplacent gratuitement et sur demande. © Gendarmerie nationale
Vols en agriculture : « les voleurs sont venus trois fois en six mois »
Les vols de GPS, carburant, phyto sont fréquents. Que faire et ne pas faire, quels moyens mettre en place, comment s’y prendre ?…
Pour Gilles Lenfant, disposer d'un déchaumeur attelé et prêt à partir pendant la moisson est désormais indispensable. © C. Baudart
Incendie à la récolte : « Le mur de flammes avançait rapidement sur une largeur de 100 mètres. »
Agriculteur dans l’Eure, Gilles Lenfant a été confronté au feu à plusieurs reprises à l'été 2019. Son expérience…
La gestion de l'interculture va devenir encore plus cruciale en cas d'interdiction du glyphosate. © J.-C. Gutner
Se passer du glyphosate en interculture, des solutions... et des questions
Le glyphosate sert principalement à gérer les vivaces et les graminées, et à détruire les couverts. Sa fin programmée amène à…
Copyright Gabriel Omnès
La revalorisation des retraites agricoles définitivement adoptée au sénat
La loi revalorisant les retraites agricoles à 85 % du Smic pour une carrière complète d'exploitant a été votée définitivement en…
L'assemblée nationale a voté la revalorisation des retraites agricoles, revendication portée par e député André Chassaigne
L'Assemblée nationale vote la revalorisation des retraites agricoles à 85 % du SMIC
L’Assemblée nationale a adopté en seconde lecture une proposition de loi garantissant une pension minimale de 85 % du SMIC aux…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
Moins de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Grandes Cultures
Consultez les revues Réussir Grandes Cultures au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Grandes Cultures