Aller au contenu principal

Australie
Sans saisonniers, les fruits et légumes australiens 60 % plus chers

© Australian Fresh Produce Alliance

En Australie, le manque de main-d’œuvre agricole dû à la fermeture des frontières depuis mars pourrait conduire à la perte de 127 900 emplois, peser de 7,9 Md€ sur le PIB australien et causer une hausse des prix de l’alimentaire de 20 % à 60 %, selon l’Afpa (Australian Fresh Produce Alliance), principale association professionnelle du secteur des fruits et légumes frais, dans un rapport soumis au Parlement le 17 août.

80 % de la main d’œuvre est habituellement constituée de saisonniers étrangers, surtout des « backpackers » européens avec un visa « vacances-travail ». Or ils ne sont que 80 000 actuellement (140 000 en temps normal). Très peu d’Australiens ont répondu à l'appel d’embauche du secteur pour compenser l’absence de saisonniers (8 % des 23 000 candidatures déposées) et l'Afpa suggère donc au gouvernement de leur verser un bonus de 731 €, et un montant équivalent à la ferme qui les emploie.

L'Afpa demande aussi de faire de la « réouverture des frontières aux visas « vacances-travail » une priorité ». « La suppression définitive de ce dispositif pourrait jouer négativement sur la disponibilité des fruits et légumes frais australiens dans les rayons des supermarchés, entraîner une hausse significative de l'importation de produits de substitution, et une hausse de 60 % des prix des fruits et légumes pour les consommateurs », prévient Michael Rogers, directeur général de l'Afpa.

Le Premier ministre australien, Scott Morrison, a annoncé depuis le redémarrage d’un programme (Seasonal Worker Program and Pacific Labour Scheme) permettant aux travailleurs du Pacifique de venir prêter main forte pour la saison en Australie pour la saison 2020-2021.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

Emballages plastique : vers l’annulation de l’interdiction pour les fruits et légumes ?
Le Conseil d’Etat a recommandé l’annulation du décret instituant l’interdiction de ventes des fruits et légumes dans un emballage…
La Cité maraîchère est implantée dans le quartier Marcel Cachin, composé de grands ensembles HLM des années 1960, rénové récemment.
Seine-Saint-Denis : la Cité maraîchère de Romainville au cœur de la ville
En Seine-Saint-Denis, la Cité maraîchère de Romainville est une expérimentation agricole urbaine unique. Propriété de la…
Epreuve d'artisteCité gastronomie Paris Rungis
Cité de la gastronomie Paris-Rungis : premier coup de pioche en 2024
Nouvel équipement au sein d’un quartier animé de sept hectares, la Cité de la gastronomie Paris-Rungis ouvrira ses portes en 2027…
Le prix des palettes et des emballages bois n’est pas près de baisser
Si le prix de matière première est en baisse, celui de l’énergie et d’autres intrants, comme la main d’œuvre, va toujours…
70% des surfaces de serres de tomate chauffées au gaz sont équipées de cogénération.
Tomate sous serre : y aura-t-il assez de gaz cet hiver ?
Les serristes utilisant la cogénération sont très inquiets concernant les prix mais aussi la disponibilité en gaz cet hiver, même…
Biomonde : « Les fruits et légumes bio sont un des moteurs de la distribution bio », selon Sönam Walterspiler
Dans une période troublée pour la filière bio, Biomonde se veut au plus près de ses adhérents et soutient les magasins qui…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes