Aller au contenu principal

Pourquoi le groupe Axéréal arrête son activité fruits et légumes ?

25 producteurs commercialisaient noix, asperges et pommes de terre bio via la coopérative.

Axéréal stockait, conditionnait et commercialisait des noix du Centre Val de Loire.
© Axéréal

Le groupe céréalier Axéréal a décidé de mettre un terme à ses activités fruits et légumes à la fin de la campagne 2023-2024, selon la décision prise en conseil d’administration du 11 mars.

« Malgré l’énergie collective accordée à l’activité, sa taille et ses performances ne sont pas suffisantes pour lui assurer une pérennité au sein du groupe », regrette Axéréal dans un communiqué du 12 mars.

Cette activité était présente au sein du groupe coopératif agricole et agroalimentaire depuis de nombreuses années, et représente 25 producteurs, de noix, d’asperges et de pommes de terre bio, pour la plupart basés en Loir-et-Cher.

 

Comment se concrétise cet arrêt d’activité ?

D’ici le 30 juin, pour ces agriculteurs, Axéréal terminera la commercialisation des productions en cours auprès des clients distributeurs. Charge aux producteurs de conditionner et commercialiser par eux-mêmes leurs produits ensuite.

« Axéréal accompagne depuis plusieurs semaines les 25 producteurs concernés par ces activités, pour s’organiser dans cette transition et à analyser les suites à donner à leurs marchés. A ce stade, les échanges sont constructifs avec les producteurs », tient à préciser le groupe.

Axéréal « porte également une attention particulière à l’avenir » des 6 salariés impliqués dans cette activité chez Axéréal, qui auront possibilité de poursuivre leur parcours au sein du groupe.

 

Qui est Axéréal ?

Axéréal est un des tout premiers groupes coopératifs céréaliers français, présent en France et à l’international. Axéréal est spécialisé dans la culture et la transformation de céréales pour les marchés de la brasserie, de la boulangerie et de l’élevage. Axéréal rassemble 11 000 agriculteurs et 4 000 collaborateurs, et réalise un chiffre d’affaires d’environ 5 milliards d’euros.

Lire aussi : Nutrition animale : Axeréal cède aussi sa filière élevage volaille et œuf à Avril

Les plus lus

Parsada : ouverture ce 12 avril d'un appel à projets porté par FranceAgriMer

Initié au printemps 2023, le Plan stratégique pour mieux anticiper le potentiel retrait européen des substances actives et le…

Fraises hors sol cultivées en France
Fraise française : un bon début pour la commercialisation... à poursuivre

En retard par rapport à l’an dernier, la saison de la fraise française a bien commencé d’autant que la fraise espagnole est…

Prix des fraises françaises : il n'est « pas lié aux faibles quantités espagnoles », revendique l’AOPn

Les fraises espagnoles sont pour le moment quasi absentes de nos étals français. Pourtant, ce n’est pas cette absence ou cette…

PNR BARONNIES PROVENCALES
L’IGP Abricot des Baronnies sur la rampe de lancement

L’abricot des Baronnies, qui attendait ce printemps la toute dernière validation de son IGP, est d’ores-et-déjà en ordre de…

production de chou-fleur en Bretagne
Sica Saint-Pol de Léon : un chiffre d'affaires en hausse malgré les intempéries et la baisse des volumes

L’année 2023 a été très compliquée au niveau climatique, entraînant une baisse des volumes, mais avec un chiffre d’affaires de…

La production sous grands abris, anecdotique en termes de volumes, permet de former les nouveaux cueilleurs.
« Je n’ai jamais perdu d’argent avec l’asperge »

Dans le Maine-et-Loire, Guillaume Thomas produit de l’asperge sur 16 ha. Le producteur, adhérent à Fleuron d’Anjou, apprécie…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes