Aller au contenu principal

Fruits pour la transformation
Origine France : comment Charles & Alice « refruitalise » les vergers français pour ses compotes

Sourcing français sous contrats et partenariats en plantation, Charles & Alice explique à FLD ses actions afin de répondre à son engagement de fournir des desserts gourmands aux fruits produits au plus près des deux ateliers de fabrication. Un exemple concret et marquant : la création d’une filière de poires Williams pour ses compotes Sans Sucres Ajoutés, par un partenariat avec 4 producteurs pour la plantation de 10 hectares.

Alors que l’enjeu de souveraineté alimentaire revient au cœur des débats et que les consommateurs réclament de l’origine France, Charles & Alice, le spécialiste des desserts aux fruits, avait déjà alerté sur les baisses de production de fruits français et annoncé en juin 2022 une « refruitalisation » en poire Williams notamment. Mais son engagement pour un approvisionnement en fruits français ne date pas d’hier. C’est même inscrit dans l’ADN de la marque.

 

Des fruits au plus près de l’atelier de fabrication

« L’engagement de Charles & Alice a toujours été de fournir des desserts gourmands qui ont un vrai goût de fruits, avec des fruits cueillis au plus près si la qualité requise et les volumes sont là », rappelle Raquel Martins, responsable RSE, Innovations et Communication de Charles & Alice, lors d’une interview accordée à FLD le 24 mai.

Charles & Alice en 5 points clés. L'entreprise Charles & Alice est un transformateur français du Sud-Est présent sur le marché des desserts aux fruits et depuis 2018 sur celui des desserts végétaux. La majorité de son activité reste centrée sur les desserts aux fruits, sur lequel il a notamment créé le segment du Sans Sucres Ajoutés en 2001. En 2022, l’entreprise, qui regroupe 478 collaborateurs, a réalisé un chiffre d’affaires de 208 millions d’euros, dont la moitié à sa marque. Ses débouchés sont la grande distribution et la restauration hors foyer, moitié moitié.

Ainsi, pour sa gamme Sans Sucres Ajoutés, la pomme, fruit de base pour les compotes, est locale le plus possible. Basée dans le Sud-est avec deux sites de transformation, à Allex dans la Drôme et à Monteux dans le Vaucluse, l’entreprise a mis en place un réseau de fournisseurs autour de chez elle. « Nos pommes françaises pour les compotes Sans Sucres Ajoutés proviennent d’un rayon de 190 km en moyenne de nos ateliers de fabrication », illustre Raquel Martins. L’origine France concerne la majorité de l’approvisionnement en pomme de la marque.

 

Objectif : 100 % de pommes sous contrat d’ici 2027

Et pour aller plus loin, Charles & Alice tend à développer les contrats avec ses arboriculteurs. Aujourd’hui, 60 % des pommes françaises achetées par Charles & Alice sont issues de contrats. « Et objectif : 100 % de pommes françaises Charles & Alice sous contrat d’ici 2027 », annonce Raquel Martins. Il s’agit pour la marque de « sécuriser son approvisionnement » en fruits français, mais aussi de « travailler main dans la main avec les producteurs en termes de sourcing, d’amélioration de la traçabilité… »

Les contrats sont pluriannuels, de 3 à 5 ans, « voire même jusqu’à 15 ans » et portent sur les écarts de tri. « Avec les producteurs, nous travaillons à livre ouvert. Nous mettons d’accord sur un juste prix, en fonction des coûts de production et les prix du marché », détaille Raquel Martins. Les contrats contiennent une clause de renégociation et d’indexation des prix annuels. Le cahier des charges est spécifique à Charles & Alice, fixé en amont.

Charles & Alice a aussi des contrats pour sur des vergers dédiés, des fruits spécialement réservés à la marque (et non des écarts de tri). Ces vergers se trouvent dans la vallée du Rhône et des Alpes et ne représente qu’une toute petite partie de l’approvisionnement de Charles & Alice. Mais c’est pour montrer que la marque peut et veut aller plus loin.

 

Abricot, mirabelle et fraise sourcés en France, quel sera le prochain fruit ?

L’engagement pour l’origine France dépasse le cadre de la pomme. « C’est un engagement fort et un travail d’amélioration continue », insiste Raquel Martins. D’ailleurs il y a une équipe spécifique pour développer le sourcing français. Sur la gamme Sans Sucres Ajoutés, 70 % des fruits dits secondaires sont français : l’abricot depuis quelques années, la poire, la mirabelle de Lorraine depuis les années 2010, la fraise, le cassis. Des projets sont en développement pour développer le sourcing d’autres fruits, confirme Raquel Martins. Elle cite en exemple la pêche.

 

Charles & Alice a développé ses partenariats en production pour permettre un sourcing 100 % français pour ses abricots de la gamme Sans Sucres Ajoutés.
© Charles & Alice

 

Poire Williams : Charles & Alice fait planter des vergers dédiés

Et pour les espèces qui n’existent pas en origine France ? « Sur certains fruits il peut y avoir pénurie, reconnaît Raquel Martins. On veut donc développer, à notre niveau, des filières françaises. » C’est le cas notamment pour la poire Williams, une variété très appréciée des industriels pour son goût typique et sa texture mais malheureusement en perte de vitesse dans les vergers français. Pour y remédier, Charles & Alice depuis 2021 accompagne 4 producteurs dans les Hautes-Alpes dans des plantations de vergers.

Avec un partenariat sur 15 ans, 10 ha de poires Williams seront plantés à termes (8 ha le sont déjà, 2 ha restent à planter). « Ces 10 ha de vergers nous permettront de couvrir 25 % de nos volumes de poires Williams nécessaires pour la gamme Sans Sucres Ajoutés. » Les premières récoltes sont attendues pour 2026.

Il s’agit de vergers dédiés à Charles & Alice, qui s’est engagé à acheter les volumes aux 4 producteurs. Ces derniers travaillaient déjà avec Charles & Alice, sur la pomme notamment, et le projet a été « coconstruit ». « Notre engagement à acheter les volumes rassure les producteurs, car lorsqu’ils plantent, c’est des investissements, c’est du long terme, c’est 5 ans avant les premières récoltes. »

Une filière française de rhubarbe à compote. Dans la même veine que la poire Williams, Charles & Alice a coconstruit une filière rhubarbe avec une coopérative dans les Hauts-de-France, afin de répondre à ses besoins pour sa référence pomme-rubarbe Sans Sucres Ajoutés, « car la filière française de rhubarbe pour compote n’existait pas. »

 

Charles & Alice depuis 2021 accompagne 4 producteurs dans des plantations de vergers de poires Williams. 8 ha ont été plantés, 2 ha le seront prochainement, pour des premières récoltes en 2026.
© Charles & Alice

Les plus lus

Négoce de pommes de terre : pourquoi le réseau Vitalis, groupe familial, ouvre son capital ?
Le réseau Vitalis ambitionne de développer de nouveaux relais de croissance et pour accompagner le changement d’échelle, s’ouvre…
Cerise : une hausse de 2% de la production en 2023
Selon les premières estimations d’Agreste, la production de cerises françaises devrait progresser de 2% en 2023, par rapport à…
Serres chauffées bio : que vient de recommander le rapporteur public au Conseil d’Etat ?
Le rapporteur public Thomas Pez-Lavergne a rendu son avis sur l'interdiction temporaire annuelle de commercialisation de légumes…
Nouvelle Aquitaine : quelles sont les ambitions des « Nouvelles Fermes » pour le maraîchage en aquaponie ?
La jeune pousse bordelaise veut développer son modèle de production à d’autres métropoles en France
Avec la nouvelle réglementation, en 2025 toutes les serres chauffées en conversion ou certifiées AB avant janvier 2020 devront utiliser des énergies renouvelables.
Tomate bio : les producteurs doivent s'adapter à la réglementation sur les serres chauffées
La réglementation concernant le chauffage des serres en bio évolue en 2025, et les producteurs doivent s’adapter.
Serre de tomates en Bretagne
Plan de souveraineté fruits et légumes : « Que les entreprises se mobilisent et candidatent à l’appel à projets sur les équipements innovants ! »
Une vague d'appels à projets aux TPE-PME de la filière fruits et légumes et pommes de terre pour investir dans des équipements…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes