Aller au contenu principal

Roussillon : une diversification des légumes d’hiver

La diversification des légumes d’hiver est en cours dans les Pyrénées-Orientales. Après l’artichaut, on cultive des choux, de la patate douce, du céleri. Les surfaces de salade continuent d’être en baisse.

L'artichaut est en tête des cultures de diversication dans les Pyrénées-Orientales en remplacement de la salade.  © RFL
L'artichaut est en tête des cultures de diversication dans les Pyrénées-Orientales en remplacement de la salade.
© RFL

« On ne peut plus regarder la salade de plein champ comme la production leader, mais comme l’une des composantes d’un assolement maraîcher diversifié », commente l’analyse de conjoncture de la Chambre d’agriculture des Pyrénées-Orientales parue en début d’année. Selon l’étude, c’est le plein champ, principalement composé de scaroles, frisées et feuilles de chêne rouges qui souffre le plus avec seulement 160 ha l’an dernier et moins cette année. Une enquête en cours le confirmera.

Une centaine d’hectares de plantes aromatiques

De nombreuses parcelles cultivées hier en salade, sont aujourd’hui destinées en partie à la patate douce à l’automne pour une surface estimée à une cinquantaine d’hectares. Les choux représentent près de 120 hectares tout au long de l’hiver notamment avec une centaine d’hectares en brocoli. Mais il y a aussi des choux fleurs, verts, rouges, romanesco… et à 80 % en bio. « Ces surfaces n’existaient pas il y a encore quelques années », mentionne la Chambre d’agriculture des Pyrénées-Orientales. Le céleri branche retrouve une place dans le marché et de fait un regain d’intérêt des producteurs pour environ 80 ha de production. Des incertitudes en termes de protection phytosanitaire ont limité la volonté de certains producteurs à étendre les surfaces cette année. Les plantes aromatiques fraîches que l’on peut considérer comme des productions maraîchères sont aux alentours d’une centaine d’hectares en plein champ et une trentaine sous abris principalement dans le périmètre Elne/Latour-bas-Elne/Argelès. Toutefois l’artichaut, avec plus de 650 ha domine dans le paysage maraîcher de plein champ du Roussillon. Sous abris, la salade reste en surface développée le légume le plus important avec 265 ha l’an dernier mais loin des 565 ha qu’elle occupait au cours de la campagne 2005/2006. La batavia est ici le produit dominant suivie de la laitue pommée, la feuille de chêne blonde et les multi-feuilles.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

PVM Ribégroupe
Le Réseau Ribé accueille PVM dans ses rangs

PVM (Parmentière de la Vallée de la Mauldre) a rejoint Le Réseau Ribé (RibéGroupe) au 1er Octobre. Entreprise…

Sept producteurs drômois relancent la filière amande française
Réunis au sein de la Cuma des 4SA, les producteurs ont investi 750 000 € dans une casserie de taille industrielle afin que l’…
Tech & Bio 2021 a démarré pour trois jours
Le salon Tech & Bio a lieu du 21 au 23 septembre 2021 dans la Drôme. 80 conférences et 100 ateliers sur les techniques…
Emballage plastique : le décret paraît, l’aventure commence…
Cette fois, c’est fait : le décret précisant les modalités de la suppression des emballages plastiques pour les fruits et légumes…
Maroc-UE : la Cour de justice de l’Union européenne annule l’accord agricole qui reste néanmoins « en vigueur pour un certain temps »

Le 29 septembre, la Cour de justice de l'Union européenne a annulé les décisions du Conseil relatives, à l’accord…

Biocoop s’engage dans la filière amande drômoise
En s’engageant en volume et prix pour au moins cinq ans, le distributeur a assuré une visibilité à la Cuma des 4SA, lui…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes