Aller au contenu principal

Drôme
Le Comptoir Rhodanien prévoit des acquisitions dans le secteur des fruits frais

Le Comptoir Rhodanien a acquis Ville-Valnoix et prévoit de nouvelles acquisitions dans le secteur du frais dans les prochains mois.

Christophe Soulhiard, président du groupe Comptoir Rhodanien (photo d'archives).
© Pierre-Louis Berger - FLD

Le groupe le Comptoir Rhodanien dont le siège est à Tain l’Hermitage (Drôme) a entamé une politique d’achats d’entreprises. Il a acquis, au mois de décembre, la société Ville- Valnoix spécialisée dans la commercialisation de noix fraîches et sèches et de cerneaux.

Cette opération permet à l’acteur principal de la production et de la distribution de fruits de la vallée du Rhône de revendiquer une place importante dans la noix de Grenoble et les fruits secs : « Ville-Valnoix est un acteur incontournable dans la noix de Grenoble, située au cœur de l’AOP à Saint-Marcellin. C’est une société réputée et exportatrice qui nous permettra de poursuivre la hausse de nos volumes en noix. Avec cette acquisition, nous totalisons 4 500 t de noix en 2020. Nous faisons dorénavant partie des leaders non coopératifs de noix de Grenoble AOP en distribution. A l’export, nous devons affronter la concurrence américaine dans un marché de plus en plus complexe », explique à FLD Christophe Soulhiard, président du groupe Comptoir Rhodanien.

Le dirigeant ne compte pas en rester là. Il prévoit, dans les prochains mois, de lancer d’autres acquisitions dans le secteur du frais et les produits qu’il conditionne et expédie (abricots, cerises, pêches, nectarines, châtaignes, pommes, noix, fraises) en région Auvergne-Rhône-Alpes et Paca.

Ça marche aussi pour les jus

Le Comptoir Rhodanien affiche « un bilan honorable » en terme de volumes pour la récolte 2020 compte tenu de la crise sanitaire depuis le mois de mars 2020 : le volume total s’établit à 29 300 t (pommes 10 000 t/ pêches nectarines 7000 t / abricots 7000 t/ noix 2500 t avant acquisition /cerises 2000 t/ châtaignes 500 t/ fraises 300 t). Le chiffre d’affaires consolidé avec l’acquisition s’élève à 65 M€.

La mise en route de l’atelier de transformation de jus de fruits et nectars, en décembre 2019, tourne à plein régime : « On se muscle commercialement pour quadriller le marché français en écoulant 3 millions de bouteilles/an auprès des enseignes de la grande distribution ».

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

L’idée d’une aquaponie «commerciale» a émergé en France au travers du programme de recherche de l' Itavi et divers projets privés.  © ITAVI
Un essai prometteur sur la culture de tomate en aquaponie
L’aquaponie produit des poissons et des légumes. Un essai de l’Itavi a permis de produire des tomates sans apport d’engrais…
« 20% des légumes sont destinés aux restaurants qui pourront notamment valoriser les légumes non vendables en frais », expliquent Maxime Lefebvre (à gauche) et Christophe Godineau.   © Véronique Bargain - FLD
Maraîchers et restaurateurs créent une coopérative à Nantes
En région nantaise, les salariés d’un restaurant et des maraîchers ont créé une SCIC (société coopérative d’intérêt collectif)…
plateforme frais er local
Lancement de la plateforme « Frais et local »

A l’occasion de ses vœux à la presse le 12 janvier, le ministre de l’Agriculture, Julien Denormandie, a présenté la…

Le Synabio veut aller plus loin que la réglementation
Le Synabio a publié dix-neuf indicateurs de progrès pour que les entreprises aillent plus loin que la réglementation en termes de…
L’image de Bonduelle au plus haut sur les réseaux sociaux

Agence conseil en stratégies de contenus, Ultramedia édite un baromètre qui classe les plus grandes…

La récolte 2020 des racines de ginseng, issues  de semis de 2014, permettra à Sylvain Latapie et Yohan Benoît de développer la gamme  de produits de Jardins d'Occitanie.  © RFL
Jardins d’Occitanie produit et valorise du ginseng français
Jardins d’Occitanie s’est armé de patience pour développer un projet d’agro-chaine autour du ginseng, plante asiatique médicinale…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes