Aller au contenu principal

Bio
[Coronavirus Covid-19] L’activité d’Organic Alliance n’a pas été handicapée par la pandémie

Acteur historique de la distribution de fruits et légumes bio, Organic Alliance, né du regroupement ProNatura et Vitafrais, a bien traversé la période du confinement.

Pour Lionel Wolberg, PDG d’Organic Alliance, « pendant la crise du Covid-19, certains consommateurs sont venus pour la première fois en magasin bio et je pense qu’ils reviendront ».   © Organic Alliance
Pour Lionel Wolberg, PDG d’Organic Alliance, « pendant la crise du Covid-19, certains consommateurs sont venus pour la première fois en magasin bio et je pense qu’ils reviendront ».
© Organic Alliance

Depuis le début d’année, Organic Alliance avait connu une forte progression de son activité de l’ordre de 25 %. « Nous avons eu de la chance, commente Lionel Wolberg, PDG. Nous sommes peu présents sur le créneau de la RHF qui a fermé du jour au lendemain. Les ventes ont été fortes en magasins bio. Ce fut compliqué avec la fermeture des marchés, mais les commerçants ont rapidement mis en place des offres de livraison. Et nous avons aussi travaillé avec l’e-commerce. Ce fut presque un beau printemps pour nous. »

Pas de hausse de prix

L’approvisionnement n’a pas connu de rupture. « En fruits et légumes, nous étions à l’époque sur les produits de conservation et les légumes bretons. Grâce à notre proximité avec les bassins de production, nous avions déjà planifié les commandes avec les producteurs. La météo clémente nous a donné des produits de qualité et, comme nos producteurs sont souvent de petites exploitations familiales, il y a eu peu de problèmes de main-d’œuvre. »

Pour Lionel Wolberg, le modèle du bio a prouvé sa résilience et a renforcé son attrait auprès des consommateurs. « Le ticket moyen a augmenté. Des consommateurs sont venus pour la première fois en magasin bio et je pense qu’ils reviendront. » Quant à la polémique sur le prix du bio, le patron d’Organic Alliance s’inscrit en faux : « Il n’y a pas eu de hausse des prix chez nous. Nos volumes sont contractualisés avec nos producteurs. Pas de spéculation chez nous, et je serais tenté de dire, ni chez nos confrères. En revanche, certains coûts ont augmenté, celui du transport par exemple ».

Des projets toujours en cours

La période n’a pas impacté les dossiers en cours : « Nous avons continué à travailler, en accord avec notre plan stratégique Organic Alliance 2025, sur notre empreinte carbone, la réduction de l’usage du plastique… nous avons ainsi lancé nos barquettes 100 % carton pour nos fraises et un pochon papier issu de forêt labellisé FSC, pour les salades », souligne Lionel Wolberg. Organic Alliance a aussi avancé sur son offre en multi-canal avec son application dédiée. Celle-ci a joué un rôle important pour maintenir le niveau de service durant le confinement. De plus, Organic Alliance poursuit sa réflexion sur les produits équitables Nord-Nord : « Des initiatives locales sont en cours sur la création de standards bio-équitables ». Des annonces pourraient être faites dans les prochaines semaines.

Pour Lionel Wolberg, durant cette crise, le modèle du bio a prouvé sa résilience et a renforcé son attrait.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

Les neuf maraîchers adhérents à l'OP Ydeal sont situés dans un rayon de 20 km au sud de Nantes. © Ydeal
Débuts prometteurs et projets d’avenir pour la nouvelle organisation de producteurs Ydeal
Créée début 2020 en région nantaise, l’OP Ydeal avec sa marque Le Potager de Jade mise sur la proximité, la réactivité et la…
Les 5 plus gros marchés du bio en Europe
Les consommateurs de l’Union européenne ont dépensé plus de 42 milliards d’euros pour les produits bio en 2018, dont plus de la…
tomate san pesticides
« Sans pesticide » et « Sans résidus de pesticides » font polémique
Les groupements de producteurs engagés dans les démarches « sans pesticides » ou « sans résidu de pesticides » réagissent…
Cette installation a été mise en place en mars. La première récolte, avec de faibles volumes, est prévue en 2021.  © Blue Whale
Blue Whale veut révolutionner le raisin bio
Le projet de raisin bio sous abri-climatique semble sur de bons rails. Il permettra de sécuriser le producteur et de répondre aux…
Le guayule est adapté aux conditions pédoclimatiques du sud de la France. Sa culture peut se concevoir dans le cadre d’une diversification.
Diversification : Le guayule produit du caoutchouc naturel
Issu de régions désertiques du continent nord-américain, le guayule offre des perspectives très prometteuses de développement d’…
Sodexo : solidarité et partenariats pour des fruits et des légumes locaux
Sodexo poursuit son engagement pour le développement et le soutien des filières agricoles locales et de qualité. Contexte EGalim…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 29,5€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes