Aller au contenu principal

Bonduelle réaffirme sa position dans la transition vers une alimentation plus végétale

Bonduelle a précisé sa raison d’être d’entreprise, encore davantage tournée vers l’alimentation végétale. Toutes les innovations et projets du groupe se veulent être à impact positif. Cassegrain va se lancer dans le surgelé.

Les innovations de Bonduelle, dans la transition de l'alimentation végétale.

“Nous inspirons la transition vers l’alimentation végétale pour contribuer au bien-être de l’Homme et à la préservation de la planète” : en reformulant sa mission d’entreprise, désormais raison d’être -adoptée à 99,01 % le 17 décembre 2020 par le Conseil d’administration, le groupe Bonduelle réaffirme haut et fort son ambition dans le végétal.

« Il faut aller dans le One Health. Nous à Bonduelle, sommes persuadés que l’alimentation végétale peut nourrir les hommes tout en étant moins impactante pour la planète. Nous sommes au carrefour de deux transitions, alimentaire et écologique », estime Guillaume Debrosse, directeur général, lors d’une conférence de presse le 27 septembre.

Des engagements concrets bien avancés

Le groupe a ainsi formulé des engagements RSE à 2025, autour des trois axes Planet, Food et People. Bonduelle doit ainsi avoir 100 % des emballages recyclables ou réutilisables (97 % le sont aujourd’hui contre 89 % en 2019-2020), 80 % des agriculteurs partenaires engagés dans l’agriculture régénératrice (aujourd’hui 52 % des surfaces cultivées utilisent des alternatives aux pesticides de synthèse), 20 % de réduction des émissions à effet de serre d’ici 2035 « et nous allons même nous donner un objectif de neutralité carbone d’ici 2050 », revendique Guillaume Debrosse.

« Militer » pour plus de végétal « sans tomber dans les extrêmes »

« Sur l’aspect alimentaire, nous devons être exemplaires en termes d’impacts positifs, de clean label, de production alimentaire. Nous devons être plus militant pour œuvrer à une alimentation plus équilibrée entre protéines végétales et animales comme le flexitarisme, sans tomber sur les extrêmes comme le véganisme ; donc nous encouragerons davantage les bonnes pratiques via la Fondation Bonduelle ».

Enfin sur le côté social, Bonduelle se réclame « un groupe ancré dans ses territoires et non hors sol donc 100 % des sites Bonduelle devront être impliqués dans des projets locaux (57 % aujourd’hui) ».

La consigne, « un modèle à regarder »

Les innovations lancées par Bonduelle vont donc dans l’objectif d’être « à impact positif » : déploiement du Sans résidu de pesticides en surgelé et ambiant en Europe notamment en Pologne, un film d’emballage plus durable (recyclable plusieurs fois et 4 t de plastique en moins par an) sur l’ambiant aux Pays-Bas, de nouvelles références bio 100 % françaises en bocal consigné avec le partenariat Loop et Carrefour… « La consigne, c’est un modèle à regarder. A voir si c’est rentable économiquement et environnementalement », souligne Guillaume Debrosse.

Cassegrain va se lancer dans le surgelé

L’offre Lunch Bowl, trois recettes, lancée en GMS dans 13 pays en Europe ce mois d’octobre 2021 permettra de répondre au besoin de protéines végétales. En France en janvier 2022, la marque Cassegrain va arriver sur le rayon surgelé avec 6 références avec un positionnement haut de gamme. « Le lancement a été très bien accueilli par la GMS, Cassegrain montre sa légitimité dans ce rayon. »

En Foodservice, aussi les innovations s’adaptent aux nouveaux usages (mélanges de céréales et légumineuses) et fournissent du service et des solutions aux acteurs de la RHD, notamment sur les segments à succès Take Away et Delivery.

Sur les produits frais, les formats deviennent plus familiaux pour s’adapter au télétravail, avec des emballages plus responsables (barquettes sans couvercles).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

PVM Ribégroupe
Le Réseau Ribé accueille PVM dans ses rangs

PVM (Parmentière de la Vallée de la Mauldre) a rejoint Le Réseau Ribé (RibéGroupe) au 1er Octobre. Entreprise…

« Le décret de la loi Agec menace de disparition toute la filière légumes botte »
L’attache étant finalement considérée comme un emballage, radis, carottes et poireaux ne pourront plus être commercialisés en…
Emballage plastique : le décret paraît, l’aventure commence…
Cette fois, c’est fait : le décret précisant les modalités de la suppression des emballages plastiques pour les fruits et légumes…
Maroc-UE : la Cour de justice de l’Union européenne annule l’accord agricole qui reste néanmoins « en vigueur pour un certain temps »

Le 29 septembre, la Cour de justice de l'Union européenne a annulé les décisions du Conseil relatives, à l’accord…

Cancel Fruits : un kiwi rouge pour compléter la gamme du vert et du jaune
Sur le salon madrilène, co-exposant avec Arco Fruits, Cancel Fruits a détaillé à FLD les avancées de son projet de plantation et…
Lentilles vertes : la récolte 2021 ne pourra pas approvisionner le marché

La filière française de la lentille verte est dans une très mauvaise passe cette année. Comme d’autres fruits…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes