Aller au contenu principal

Coopérative
Avec Agrilogique, Agrial signe ses bonnes pratiques agricoles

La coopérative normande veut communiquer sur les techniques vertueuses qu’elle met en œuvre. Les premiers légumes Agrilogique arriveront en magasin mi-octobre.

La branche Légumes et fruits frais d’Agrial (943 000 t de légumes) a présenté sa démarche Agrilogique, la réponse de la coopérative normande à la demande forte du consommateur pour un produit plus sain et plus transparent. « Nous sommes dans une démarche agricole d’amélioration continue, précise Bertrand Totel, directeur de la branche. Il s’agit d’élargir le cercle vertueux de nos pratiques agricoles et de nos itinéraires culturaux, ce qui est pour nous le plus important, pour aboutir à proposer à terme un légume sans résidu de pesticides. »

Les démarches de ce type se sont fortement développées depuis deux, trois ans. En quoi celle d’Agrial se différencie-t-elle ? « Il ne s’agit pas de tout réinventer, souligne Emmanuel Neveu, directeur des Achats et Amont agricole. L’agriculture raisonnée existe depuis 40 ans mais depuis deux ans, les solutions se multiplient dans ce domaine. Agrilogique, c’est la combinaison de nos meilleures pratiques et techniques agricoles qui ont fait la preuve de leur performance et ont été contrôlées dans les champs. L’objectif final est de garantir les résultats sur les produits finis. »

Agrilogique se fonde sur quatre socles : préservation de la biodiversité (haies, murets, bandes fleuries ou enherbées…), fertilisation basée principalement sur des produits organo-minéraux, utilisation de techniques alternatives vertes à la chimie ou de biocontrôle et, ce n’est pas courant dans la production légumière, l’agriculture de précision (usage de drones, stations météo, GPS…).

Bonne réponse de la GMS

Le 17 octobre, les premiers produits portant le logo Agrilogique arriveront dans les linéaires. Il s’agit de légumes de la gamme Priméale Gourmet : poireaux, carottes, navets, la pomme de terre étant prévue pour la mi-novembre. Ail et échalote devraient suivre. Pour cette offre, Agrial a développé des emballages éco-conçus à base de papier kraft. Un effort particulier a été porté sur les explications aux consommateurs concernant les modes de culture. « Des accords ont déjà été signés avec E.Leclerc et U Enseigne. Un autre est en cours avec Casino et nous sommes en négociations avec Carrefour », détaille Bertrand Totel.

Les volumes ne devraient pas être importants au début : seulement 10 % des 160 adhérents de la branche sont engagés dans la démarche, mais la dynamique est engagée et les 50 % sont à portée de main, certainement pour 2020-2021. Il faudra attendre l’année prochaine pour voir les produits sous marque Florette porter l’indication Agrilogique.

Agrilogique est né en réponse aux sollicitations des producteurs adhérents contre l’agribashing.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

Emballages plastique : vers l’annulation de l’interdiction pour les fruits et légumes ?
Le Conseil d’Etat a recommandé l’annulation du décret instituant l’interdiction de ventes des fruits et légumes dans un emballage…
La Cité maraîchère est implantée dans le quartier Marcel Cachin, composé de grands ensembles HLM des années 1960, rénové récemment.
Seine-Saint-Denis : la Cité maraîchère de Romainville au cœur de la ville
En Seine-Saint-Denis, la Cité maraîchère de Romainville est une expérimentation agricole urbaine unique. Propriété de la…
conditionnements pommes de terre Pomliberty
Pomme de terre : Vitalis entre au capital de Pomliberty
Le réseau Vitalis vient de prendre une participation minoritaire dans Atipic, la holding qui chapote Pomliberty et la Ferme Neuve 
Le prix des palettes et des emballages bois n’est pas près de baisser
Si le prix de matière première est en baisse, celui de l’énergie et d’autres intrants, comme la main d’œuvre, va toujours…
Biomonde : « Les fruits et légumes bio sont un des moteurs de la distribution bio », selon Sönam Walterspiler
Dans une période troublée pour la filière bio, Biomonde se veut au plus près de ses adhérents et soutient les magasins qui…
Chou romanesco blanc de Prince de Bretagne Véronique Bargain
Comment Prince de Bretagne entend diversifier sa gamme de choux
Soucieuse d’innover, Prince de Bretagne lance deux nouveautés en choux : un chou plat, à consommer cru ou cuit, et un chou…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 354€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes