Aller au contenu principal
Font Size

Coopérative
Avec Agrilogique, Agrial signe ses bonnes pratiques agricoles

La coopérative normande veut communiquer sur les techniques vertueuses qu’elle met en œuvre. Les premiers légumes Agrilogique arriveront en magasin mi-octobre.

La branche Légumes et fruits frais d’Agrial (943 000 t de légumes) a présenté sa démarche Agrilogique, la réponse de la coopérative normande à la demande forte du consommateur pour un produit plus sain et plus transparent. « Nous sommes dans une démarche agricole d’amélioration continue, précise Bertrand Totel, directeur de la branche. Il s’agit d’élargir le cercle vertueux de nos pratiques agricoles et de nos itinéraires culturaux, ce qui est pour nous le plus important, pour aboutir à proposer à terme un légume sans résidu de pesticides. »

Les démarches de ce type se sont fortement développées depuis deux, trois ans. En quoi celle d’Agrial se différencie-t-elle ? « Il ne s’agit pas de tout réinventer, souligne Emmanuel Neveu, directeur des Achats et Amont agricole. L’agriculture raisonnée existe depuis 40 ans mais depuis deux ans, les solutions se multiplient dans ce domaine. Agrilogique, c’est la combinaison de nos meilleures pratiques et techniques agricoles qui ont fait la preuve de leur performance et ont été contrôlées dans les champs. L’objectif final est de garantir les résultats sur les produits finis. »

Agrilogique se fonde sur quatre socles : préservation de la biodiversité (haies, murets, bandes fleuries ou enherbées…), fertilisation basée principalement sur des produits organo-minéraux, utilisation de techniques alternatives vertes à la chimie ou de biocontrôle et, ce n’est pas courant dans la production légumière, l’agriculture de précision (usage de drones, stations météo, GPS…).

Bonne réponse de la GMS

Le 17 octobre, les premiers produits portant le logo Agrilogique arriveront dans les linéaires. Il s’agit de légumes de la gamme Priméale Gourmet : poireaux, carottes, navets, la pomme de terre étant prévue pour la mi-novembre. Ail et échalote devraient suivre. Pour cette offre, Agrial a développé des emballages éco-conçus à base de papier kraft. Un effort particulier a été porté sur les explications aux consommateurs concernant les modes de culture. « Des accords ont déjà été signés avec E.Leclerc et U Enseigne. Un autre est en cours avec Casino et nous sommes en négociations avec Carrefour », détaille Bertrand Totel.

Les volumes ne devraient pas être importants au début : seulement 10 % des 160 adhérents de la branche sont engagés dans la démarche, mais la dynamique est engagée et les 50 % sont à portée de main, certainement pour 2020-2021. Il faudra attendre l’année prochaine pour voir les produits sous marque Florette porter l’indication Agrilogique.

Agrilogique est né en réponse aux sollicitations des producteurs adhérents contre l’agribashing.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Fruits et Légumes

Les plus lus

« On ne dessine pas un arbre en commençant par les feuilles, mais par le tronc : c’est que nous avons fait avec cette nouvelle offre pour les fruits et légumes en vrac », souligne Stefano Volpi, cofondateur de Connecting Food.  © Connecting Food
La blockchain adaptée aux fruits et légumes en vrac
Garantir l’origine tout au long de la chaîne d’approvisionnement n’est pas aisé avec des fruits et légumes en vrac. Connecting…
L'installation du bambou nécessite 4 à 5 ans puis les pousses sont ramassées à 25-30 cm pour être vendues en frais.
Du bambou alimentaire planté en Normandie
Matthieu Lerdu et ses deux fils, Rodolphe et Baptiste, ont planté 6 ha de bambou alimentaire, en contrat avec Onlymoso, société…
En ail blanc, les calibres sont plutôt moyens cette année.  © Archives FLD
« On va avoir besoin de l’ail français »
C’est le début de la campagne de l’ail français. Une année plutôt bonne, sans stock dans les frigos avec moins d’ail espagnol.…
La future organisation de producteurs  légumes d’Eureden sera centrée sur les légumes surgelés et appertisés.  © Claire Tillier - FLD
Une nouvelle grande organisation de producteurs pour les légumes transformés

Au 1er janvier 2021, les deux organisations de producteurs (OP) de légumes des coopératives Cecab/d’aucy et…

Jean Castex annonce la réouverture de la ligne Perpignan-Rungis pour le transport des fruits et légumes
En déplacement à sur la plate-forme multimodale de Valenton (Val-de-Marne), le Premier ministre a déclaré la réouverture dans un…
Pascal Prat, directeur général de Fleuron d’Anjou : « Deux nouvelles lignes ont été installées à la station. L’une d’entre elles permet le développement d’une nouvelle offre en radis équeutés en sachet prêt-à-consommer. C’est une ligne pilote, la première sur le marché français ».  © Fleuron d Anjou
Fleuron d’Anjou poursuit sa politique de développement
Asperges, patates douces, radis, mâche : autant de légumes appelés à croître dans le portefeuille produit de la coopérative qui…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 29,5€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site filière Fruits & Légumes
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière fruits & légumes
Consultez les revues Réussir Fruits & Légumes et FLD au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière fruits & légumes