Publicité
E-mailPrintFacebookTwitter
Rapport de l'Observatoire français des prix et des marges

OFPM : la situation des céréaliers s’est améliorée

Kévin Cler
07 juin 2019

Les producteurs de blé tendre ont pu dégager un résultat positif l’an passé. Quant aux rayons boulangerie-viennoiserie-
pâtisserie de la grande distribution, ils affichent un résultat négatif en 2017.

Kévin Cler
"Les résultats des rayons Boulangerie-Viennoiserie-Patisserie restent négatifs", explique Philippe Chalmin, présdent de l'OFPM.

Les céréaliers ont été les principaux bénéficiaires de la hausse des prix du blé tendre entre 2017 et 2018, alors que les consommateurs ne l’ont guère ressentie, selon le dernier rapport de l’Observatoire de la formation des prix et des marges (OFPM), présenté le 3 juin à Paris par son président Philippe Chalmin. Dans le détail, il en ressort que la valeur de la matière première Blé tendre a grimpé de 10 % entre 2017 et 2018, pendant que le prix de la baguette n’a augmenté que de 3 %, à 3,50 € le kilo. Le rapport pointe également le fait que, sur la période 2010-2018, le prix de la baguette ne varie que de 0,15 € le kilo !

La lecture de cet article est réservée aux abonnés
Publicité