Aller au contenu principal

[Covid-19] Pour l’Anses, les possibilités de contamination via l’alimentation sont faibles

Dans une note publiée le 27 mars, l’Agence nationale de sécurité sanitaire répond aux questions les plus fréquentes que se posent les consommateurs. Quelles sont les possibilités de transmission de la maladie Covid-19 par les aliments ? Analyse de l’Anses.

Selon l'Anses, « le risque de toucher le virus en manipulant des objets ayant été contaminés n’est théoriquement pas exclu, mais il est faible ».
© Or Hiltch / flickr

Dans une note publiée sur son site le 27 mars, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) répond aux questions que se posent les consommateurs sur les éventuelles contaminations des aliments par le coronavirus. Selon l’agence de presse Agra, l’Anses se veut rassurante sur les possibilités de contamination par le coronavirus via l’alimentation. « Aucune donnée scientifique ne laisse penser que le virus peut nous contaminer par voie digestive », analyse l’agence de sécurité sanitaire qui souligne qu’une cuisson des légumes « à 63°C - c’est-à-dire à feu moyen - pendant quatre minutes » suffit pour détruire le virus. « Pour les crudités, un lavage à l’eau claire suffit à diminuer le risque de transmission », poursuit l’Anses. Le virus peut survivre 72 h sur le plastique et l’acier et 24 h sur le carton, informe encore l’agence qui considère cependant que le risque d’être contaminé en manipulant des objets touchés par une personne porteuse est « faible ». Ses recommandations pour les consommateurs sont donc simples : « Ne pas se toucher le visage durant ses achats, se laver les mains lorsque l’on rentre chez soi et essuyer les emballages avec un essuie-tout humide.»

Voir note de l’Anses : « Coronavirus – Alimentation, courses, nettoyage : les recommandations de l’Anses »

Les plus lus

Anne Mottet
Anne Mottet, femme de Thomas Pesquet, défend le plancher des vaches
Chargée de la politique d’élevage à la FAO, l’ingénieure agronome et docteur en agro-écosystème Anne Mottet démontre brillamment…
Boucherie abolition
[Anti-viande] L214 dénonce son attitude : l’animaliste Solveig Halloin en cinq vidéos
Solveig Halloin, militante animaliste et porte-parole de Boucherie abolition, fait le buzz après son intervention critiquée par…
Coupe flexible
Plan protéines : quels agroéquipements éligibles à la deuxième enveloppe de 20 millions d’euros ?
Après le succès du premier, un deuxième appel à projets pour l’aide aux investissements en matériels et agroéquipements dans le…
Protéines
Plan protéines : nouvelle enveloppe de 20 millions d’euros pour aider les agriculteurs à s’équiper
Après le succès du premier, un deuxième appel à projets pour l’aide aux investissements en matériels et agroéquipements dans le…
Retraités agricoles
Retraites : 100 euros de plus par mois pour 227 000 anciens agriculteurs dès décembre
Jean Castex va annoncer ce vendredi 23 avril au matin à Luzillat dans le Puy-de-Dôme la mise en œuvre de la revalorisation des…
[Interview] Marco l’Agricoolteur : l’agriculteur français le plus suivi sur TikTok
A 25 ans, Marc-Antoine Dumoulin est devenu l’agriculteur français le plus en vue sur TikTok. Présent sur le réseau social depuis…
Publicité