Aller au contenu principal

[Covid-19] Agriculteurs : une aide de 112 euros par jour pour vous faire remplacer pendant le confinement

Une allocation pour remplacement temporaire est prévu pour les exploitations agricoles concernés par les mesures du confinement
Une allocation pour remplacement temporaire est prévu pour les exploitations agricoles concernés par les mesures du confinement
© Pixabay

Vous êtes exploitants agricoles et devez vous occuper de vos enfants avec la fermeture des crèches et des écoles, alors que les travaux agricoles n’attendent pas. Vous pouvez bénéficier d’une allocation de 112 euros par jour pour vous faire remplacer, rappelle le gouvernement.

Dans le cadre du troisième confinement, depuis le 6 avril, les enfants sont de retour à la maison pour l’enseignement à distance pour une semaine avant deux semaines de vacances pour toutes les zones scolaires à compter du 12 avril 2021. Un casse-tête pour tous les parents y compris les agriculteurs.

Une allocation versée par la MSA

Pour les exploitants concernés par les mesures de fermeture des crèches ou des établissements scolaires, le gouvernement rappelle que l’allocation pour financer son remplacement, mise en place lors de la seconde vague de coronavirus, reste en vigueur. « Ce dispositif permet de soutenir les exploitants empêchés d’accomplir les travaux sur leur exploitation agricole alors même que certaines tâches ne peuvent pas être reportées », affirme le ministère de l’agriculture.

L’aide se traduit par la prise en charge du coût du remplacement sur l’exploitation agricole dans un plafond de 112 euros par jour.

Cette allocation est versée par les caisses de la Mutualité Sociale Agricole (MSA), sur la base de justificatifs, soit aux services de remplacement si l’exploitant fait appel à leur service, soit à l’exploitant s’il procède à une embauche directe.

Lire aussi : [Covid-19] Agriculteurs : l'attestation obligatoire au-delà de 10 km et pendant les horaires du couvre-feu

Les chefs d’exploitation et d’entreprise agricole et les aides familiaux, les collaborateurs et les membres non-salariés de société sont concernés, rappelle la MSA.

Cette aide peut aussi être mobilisée si les exploitants font l’objet d’une mesure d’isolement, d’éviction ou de maintien à domicile ou bien s’ils sont parents d’un enfant de moins de 16 ans ou d’une personne en situation de handicap faisant lui-même l’objet d’une telle mesure.

 

 

Les plus lus

[Covid-19] Agriculteurs : téléchargez l'attestation obligatoire au-delà de 10 km et pendant les horaires du couvre-feu
Pendant le confinement, les agriculteurs continuent à travailler. Pour les déplacements au-delà de 10 km ou pendant les horaires…
Emilie Faucheron
Vignes, fruits, betteraves anéantis par le gel : des agriculteurs témoignent
La gorge nouée, émus, des vignerons, arboriculteurs et betteraviers témoignent sur les réseaux sociaux des dégâts considérables…
Antoine Carré, président des Jeunes agriculteurs de Côte d'Or
[Pac - Manifestation à Dijon] Antoine Carré, président des Jeunes agriculteurs de Côte d’Or : « On m’a mis les menottes dans le dos, comme un délinquant »
Antoine Carré, président des Jeunes agriculteurs de Côte d’Or, en Gaec sur une exploitations polyculture élevage (limousines…
Gel
Une deuxième vague de froid, plus humide, attendue après le pire gel qu’ait connu l’agriculture française depuis 1950
Les agriculteurs français viennent de vivre un épisode de gel catastrophique et doivent se préparer au retour d'un froid, moins…
Religieuses et agricultrices : elles recherchent 700 000 € !
Dans le Gers, une communauté de moniales cisterciennes est installée depuis 1949 à l’abbaye de Boulaur. Le site abrite une…
Serge Zaka (ITK)
[Météo] Les records de la vague de chaleur plus graves que l'épisode de gel pour l'agriculture
Sur son temps personnel, le passionné Serge Zaka, docteur en agroclimatologie chez ITK et administrateur de l’association…
Publicité