Aller au contenu principal

Une formation caprine bio au Pradel

Le CFPPA Olivier de Serre profite de la proximité de la ferme expérimentale caprine du Pradel pour réaliser des cours pratiques en élevage. © B. Morel
Le CFPPA Olivier de Serre profite de la proximité de la ferme expérimentale caprine du Pradel pour réaliser des cours pratiques en élevage.
© B. Morel

Le CFPPA Olivier de Serre en Ardèche met en place pour la première année un certificat de spécialisation sur la production caprine bio. De décembre 2020 à juin 2021, les cours aborderont tous les domaines de l’élevage caprin et de la production fromagère fermière en agriculture biologique. Les six modules (alimentation du troupeau, soins, reproduction, production laitière, gestion technico-économique, transformation fromagère) sont répartis sur 400 heures et le CS pourra ensuite être enrichi par une formation complémentaire dédiée à la transformation fromagère, selon l’envie du stagiaire.

Avoir un projet caprin réfléchi

Cette formation s’adresse à toute personne ayant un projet réfléchi d’installation ou de spécialisation caprine en tant que salarié d’élevage. Le CS peut être suivi en présentiel mais également à distance et un stagiaire peut moduler selon ses préférences son temps de présence, en accord avec l’équipe pédagogique. En effet, la proximité de la ferme caprine du Pradel donne lieu à des travaux pratiques nécessitant une présence physique. Tous les statuts sont acceptés (demandeur d’emploi, salarié, apprenti, etc.) mais le stagiaire doit au minimum être détenteur d’un diplôme agricole de niveau 4 (bac pro, BPREA, bac Stav, etc.). L’admission se fait sur dossier, à déposer sur le site internet avant septembre 2020, et sur entretien. Le coût de la formation est fixé à 15 euros par heure en présentiel et 10 euros par heure à distance.

Plus d’informations sur epl.aubenas.educagri.fr

Les plus lus

Griffe du séchoir à foin
« J’ai investi dans une fabrique d’aliments à la ferme et un séchage en grange pour le confort de travail et l’autonomie alimentaire du troupeau de chèvres »
Dans l’Aveyron, Étienne Espinasse a fait évoluer son système alimentaire en remplaçant l’ensilage de maïs par du foin de luzerne…
Les lactations longues en élevage caprin
Nouveau guide pratique sur les lactations longues en élevage caprin
L’Institut de l’élevage publie un guide de 64 pages pour aider les éleveurs de chèvres à maîtriser les lactations de plus de 16…
Vue extérieur de la fromagerie Soignon
Soignon étudie un gros déménagement
La fromagerie Eurial qui fabrique les fromages de chèvre Soignon pourrait quitter son site historique des Deux-Sèvres pour s’…
Chèvre alpine au pâturage au Pradel en Ardèche
Une vraie rupture pour assainir le pâturage des chèvres
Ne pas faire revenir les chèvres pendant plus de trois mois dans une prairie en été a permis d’éliminer en moyenne 90 % des…
Christophe Maudet et Benoît Gavaland
Terrena réfléchit à une offre de chevreaux de sept jours
L’OP caprine de Terrena veut collecter une partie des chevreaux à sept jours afin d’étaler le pic de production de février.
Etirement à la salle de traite
« L’éleveur est un sportif qui s’ignore »
Le travail en élevage demande une bonne condition physique. Comme un sportif, un éleveur doit s’équiper correctement, s’…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Chèvre
Consultez les revues Réussir Chèvre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Chèvre