Aller au contenu principal

[DOSSIER] Minimum 15 000 litres par UMO pour les producteurs caprins fermiers transformant moins de 40 000 litres par an

Pour maximiser leur rémunération, les éleveurs transformant moins de 40 000 litres annuels doivent viser une valorisation minimum de 2,9 €/l.

© DR

Les ateliers « producteurs fermiers autres régions, moins de 40 00 litres » de l’échantillon sont disséminés un peu partout en France (Auvergne Rhône-Alpes, Ouest, Nouvelle Aquitaine, Centre Val de Loire, ex-région Midi- Pyrénées) avec en moyenne un peu plus de 23 000 litres de lait transformés et commercialisés en fromages.

(1)	Moyenne des élevages ayant le meilleur niveau de rémunération de la main d’œuvre (quart supérieur pour le nombre de SMIC/UMO à rémunérer)(2)	Valeur établie à partir de la médiane du groupe (autant d’élevages en dessus ou au-dessous), puis éventuellement revue (3)	Valeur établie à partir du troisième quartile pour les produits (25% des élevages au-delà et 75% en deçà) ou du premier quartile pour les charges (25% en deçà et 75% au-delà), ...

Ces ateliers sont majoritairement spécialisés, près de 70 % d’entre eux sont bio et plus de 75 % pratiquent le pâturage. Ils détiennent en moyenne 56 chèvres produisant individuellement 464 litres par an. Avec une surface fourragère d’une bonne quinzaine d’hectares et donc un chargement peu élevé en moyenne, trois éleveurs sur cinq achètent quand même du foin.

Faible productivité du travail

Les producteurs doivent viser une valorisation d’au moins 2,9 euros du litre pour espérer dégager un bon revenu.

En 2020, ces producteurs fermiers se rémunèrent à hauteur de 1,2 Smic par UMO. Ils parviennent pour la plupart à très bien valoriser leur lait mais leur faible productivité du travail pénalise leur revenu.

Seulement deux élevages de ce groupe dégagent deux Smic et plus par UMO. Pour y parvenir, ils combinent une productivité du travail plus élevée (+ 8 400 lpar UMO grâce à des chèvres plus productives pour l’un et plus de chèvres par UMO pour l’autre) et une meilleure valorisation du lait (+ 0,75 €/l en moyenne).

Dans ces ateliers de dimension moyenne, les producteurs doivent viser une valorisation d’au moins 2,90 euros du litre pour espérer dégager un bon revenu. Et en dessous de 15 000 litres par UMO, il sera très compliqué de dégager plus de 1,5 Smic.

« Combien me coûte à produire mon fromage ? »

Quand l’éleveur a payé ses charges, il lui reste en moyenne pour lui et sa famille : pour un fromage vendu en moyenne 3,80 € TTC (3,59 HT) : soit 1,5 Smic brut/UMO.(Chiffres 2016 - Exemple de mise en avant des charges nécessaires à la fabrication d'un fromage)

Les plus lus

Chèvrerie vue d'avion
« On veut travailler dans de bonnes conditions et que les chèvres soient bien »
L’EARL des Tilleuls a investi dans un bâtiment tout confort pour travailler dans de bonnes conditions. Salle de traite, stalle de…
Bouc de race saanen
Quels boucs choisir en 2024 ?
Le catalogue Capgènes des semences de boucs alpins et saanen vient de paraître. Le meilleur de la génétique caprine française est…
Elise, Jérôme et leurs deux filles, de 8 et 11 ans, vivent au milieu des animaux. Lapins, cochons, chèvres, chevaux, vaches, oies, ânes et chiens cohabitent à la ferme ...
« Mon mari boucher vend de la viande de porc et de chevreau de la ferme »
Élise et Jérôme Happel élèvent des chèvres et des porcs en Alsace. Boucher de métier, Jérôme valorise la viande caprine issue de…
Répartition régionale du cheptel français de chèvres au 1er novembre 2023 et évolution par rapport à 2022
Recul du cheptel caprin quasi généralisé en 2023
Le cheptel caprin français est en recul dans quasiment toutes les régions. Analyse et graphique de l’Institut de l’élevage.
Émilien Retailleau et ses chèvres poitevines
« Je vends des chevreaux élevés sous la mère »
Émilien Retailleau, éleveur d’une cinquantaine de chèvres poitevines à la ferme de la Bonnellerie dans la Vienne, commercialise…
Améliorer le bien-être des chèvres via l’aménagement des bâtiments
Un mini-guide pour enrichir l'espace de vie des chèvres
L'Anicap édite une plaquette qui montre quatre types d'aménagements à installer facilement dans une chèvrerie.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Chèvre
Consultez les revues Réussir Chèvre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Chèvre