Aller au contenu principal

Les bons conseils d’EleveurCaprinDemain

Les régions Nouvelle-Aquitaine et Pays de la Loire portent l’ambition d’installer avec #EleveurCaprinDemain. Voici quelques conseils pour les livreurs et les fromagers.

Il faut compter environ 200 euros pour une chèvre dans le cadre d'une reprise, 300 euros pour une chevrette pleine et 40 euros pour une chevrette de huit jours. © B. Morel
Il faut compter environ 200 euros pour une chèvre dans le cadre d'une reprise, 300 euros pour une chevrette pleine et 40 euros pour une chevrette de huit jours.
© B. Morel

Le réseau Inosys propose au futur éleveur (livreur ou fromager) un document reprenant quelques repères de coûts : le troupeau, les bâtiments, la salle de traite et autres équipements comme la fromagerie pour les fromagers ou le distributeur de concentrés pour les livreurs. Ainsi, grâce au cheminement logique, le futur éleveur peut chiffrer ses besoins en production et/ou transformation de lait, son EBE ou encore le niveau d’investissement possible. Le futur éleveur doit être à l’origine et aux manettes de son projet d’installation, afin d’être assuré qu’il soit bien adapté à ses besoins et que le fonctionnement de l’exploitation soit en cohérence avec ses attentes. S’il est livreur, il devra se mettre en relation avec une entreprise de collecte avec laquelle il établira un contrat et définira ses modalités de production. S’il est fromager, il devra être sûr de ses débouchés, en réalisant par exemple une étude de marché.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Chèvre.

Les plus lus

[Juridique] Intrusion dans une parcelle agricole : s’interposer n’est pas la bonne réaction
Portail réussir
Les intrusions dans les parcelles agricoles ont alimenté l’actualité ces dernières années. Mais ces intrusions ne constituent pas…
Les bâtiments loués par le gaec Denis-Van Hasselaar n'étaient à l'origine pas du tout fonctionnels ni adaptés à l'élevage caprin. © S. Van Hasselaar
Une chèvrerie moderne dans un vieux bâtiment
Dans l’Indre, Philippe Denis et Séverine Van Hasselaar ont remodelé un vieux bâtiment pour en faire une chèvrerie bien équipée. …
Avec le pâturage des mûriers, les chèvres peuvent exprimer leur comportement naturel pour la cueillette. © C. Boyer
L’arbre fourrager, une solution pour nourrir les chèvres face aux changements climatiques
Des expérimentations ont débuté au Pradel pour évaluer l’intérêt du pâturage des arbres par les chèvres. Les premiers résultats…
Élevages caprins (ayant déclaré un recensement) © BDNI 2020/Idele
​Les commandes d’identifiants dessinent la France caprine
En 2019, plus de 20 000 exploitations, détenant 1,1 million de reproducteurs caprins, ont déclaré leurs animaux à la base de…
Les constructeurs de bâtiments agricoles que vous auriez pu voir à Capr’inov
Malgré l’annulation partielle de Capr’inov 2020, les constructeurs de bâtiments agricoles font part de leurs offres de service et…
Le Pradel a accueilli près de 400 personnes lors de la journée portes ouvertes du 6 octobre. © B. Morel
Pour ses 30 ans, la ferme caprine du Pradel ouvre ses portes aux scientifiques
Pour ses 30 ans, la ferme expérimentale caprine du Pradel a ouvert ses portes pour partager ses connaissances avec la filière.…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 85€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Chèvre
Consultez les revues Réussir Chèvre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Chèvre