Aller au contenu principal

[ Coronavirus ] Des mesures pour continuer la vente directe et les livraisons

Les livraisons ou la vente à la ferme doivent répondre à d'importantes mesures d'hygiènes.

Les consignes de distanciation sociale doivent être appliquées sur les points de vente à la ferme.

Face au Coronavirus, l’APCA rappelle les consignes de protection à mettre en place sur un magasin de vente à la ferme. L’arrêté du 14 mars permet en effet de continuer à recevoir du public. Cependant, afin d’éviter la propagation des virus, il est fortement recommandé de se laver les mains très régulièrement, de tousser ou éternuer dans son coude ou dans un mouchoir, de saluer sans se serrer la main, d’utiliser des mouchoirs à usage unique et les jeter et de limiter les déplacements et les contacts.

Sur le point de vente, il faut limiter impérativement le nombre de personnes. Ça ne peut être qu’un ou deux clients à la fois si le point de vente est petit. En l’absence de comptoir, on peut organiser les files d’attente à l’intérieur en plaçant des repères au sol pour marquer la distance d’éloignement d’un mètre. Il faut aussi organiser les files d’attente à l’extérieur avec ce même espacement.

Si le personnel alterne entre différentes tâches, il faut se nettoyer les mains entre chaque tâche (savon ou gel hydroalcoolique) et notamment après chaque manipulation d’espèces. Les fromages peuvent être manipulé avec des pinces ou des gants même s’ils amènent un risque supplémentaire de contaminations croisées.

Quand c’est possible, il faut privilégier le paiement par carte bancaire sans contact sans vous saisir de la carte du client. Le port du masque est possible pour le caissier mais il doit être changé régulièrement. Il est aussi recommandé de fermer les éventuels espaces dédiés aux enfants. On incitera aussi les clients à utiliser leurs propres sacs. Les poignées de portes devront être nettoyées et désinfectés régulièrement.

Pour les livraisons, la même hygiène des mains est demandé avec lavage au savon ou avec une solution hydroalcoolique avant et après chaque livraison. On veillera aussi à respecter des distances de sécurité entre personnes au cours des opérations. Voir aussi le Guide des précautions sanitaires à respecter dans le cadre de la livraison de repas à domicile.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Chèvre.

Les plus lus

Contrôle technique du chargeur frontal ou du télescopique : une opération à réaliser soi-même
Machinisme
La vérification générale périodique (VGP) des chargeurs frontaux, télescopiques et valets de ferme est obligatoire dans les…
L'éprinomectine dispose désormais de sa version injectable pour petits ruminants, plus efficace que le pou-on ou la voie orale. © D. Hardy
Un antiparasitaire injectable pour les petits ruminants
Avec Eprecis, les éleveurs de petits ruminants disposent d’un traitement injectable pour traiter leurs animaux contre les…
La distribution à volonté au nourrisseur permet de gagner en temps de travail en optimisant l'astreinte alimentaire. © C. Boyer
Des concentrés à volonté pour les chevrettes
« Lorsque les chevrettes sont sevrées et qu’il manque du fourrage de qualité ou bien que les indicateurs de croissance n’ont pas…
Quand le caillé est visuellement de qualité et que l'acidité est optimale, le fromager peut garder de côté du lactosérum qui servira à réensemencer du lait plus tard. © B. Morel
« Garder le meilleur de son lactosérum pour redémarrer la fabrication »
« Pour démarrer une nouvelle saison de production, ou en cas d’accident technologique, il est préférable d’avoir en stock du…
Lidl permet une valorisation à 790 euros les mille litres pour environ cinq millions de litres. © D. Hardy
Lidl et Soignon passent un accord pour du lait de chèvre à 790 euros les mille litres
L’enseigne Lidl et la coopérative Eurial poursuivent leur engagement pour la revalorisation du lait de chèvre. Quelques jours…
Franck Moreau, président de la section caprine d'Interbev. « La filière chevreau avance sur tous les fronts pour enrayer la crise : pratiques d'élevage, charte d'engraissement, présentation du produit dans la grande distribution... » © D. Hardy
Les équilibristes de la filière chevreau
La crise du confinement du printemps 2020 a cristallisé les tensions autour de la production de chevreau. Depuis, chevriers,…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 85€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Chèvre
Consultez les revues Réussir Chèvre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Chèvre