Aller au contenu principal
Font Size

Covid-19
[ Chronique de chevriers confinés 2 ] Maintien des marchés pour vendre les fromages et report de lait

L’élevage caprin est aussi impacté par le coronavirus et le confinement. Témoignage d'un éleveur de chèvres fromager fermier.

Fromage charolais
Fromage charolais
© Anicap

Jean-Philippe Bonnefoy, producteur fermier en Saône-et-Loire

« Nous vendons nos fromages sur trois marchés de plein air et nous craignions que les marchés ne ferment. En effet, hier, nous avons eu échos de beaucoup d’annulations. La Fédération des marchés de France, la Fnec, les Fromagers de France se sont mobilisés et le Ministère de l’Intérieur de l’intérieur leur a envoyé un télégramme pour inciter à les maintenir. Grace à cela, la plupart des marchés sont maintenus. Ce matin, mon épouse Valérie est allée vendre des fromages au marché. Les clients ont bien respecté les consignes en s’espaçant d’au moins un mètre. Par contre, les ventes ont été deux fois moins importantes que d’habitude. Heureusement, notre affineur continue à ramasser des charolais, mais pas plus qu’avant. Le pic de lactation va arriver bientôt et je crains une surproduction de fromage par rapport à la consommation. Nous aurons bientôt une réunion téléphonique avec la presse locale afin d’inciter nos concitoyens à revenir vers les producteurs locaux.

Heureusement, le fromage charolais est un gros fromage lactique qui peut se conserver quelques mois. En ce moment, nous remplissons l’affinoir. Nous réfléchissons cependant à des techniques pour reporter le lait. Parmi les solutions de report de lait présenté par la Fnec et le Centre fromager de Bourgogne, nous pourrions peut-être congeler des fromages mais pas du caillé car le cahier des charges de l’AOP nous l’interdit.

Autre problématique du moment, une de nos deux salariés a dû arrêter de travailler pour garder ses enfants. Nous nous réorganisons donc avec, parfois, le soutien de nos deux enfants restés à la maison. »

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Le système choisi pour le projet est type Centre Ouest, avec un troupeau assez grand et une livraison de lait.  © Idele
Une chèvrerie de précision pour demain
Après six années de travail mutualisé entre les différentes productions animales, les prototypes de bâtiments de demain…
La chèvrerie construite en 2016 intègre également la salle de traite et le séchage en grange, ce qui explique la hauteur sous plafond très importante. Cela est finalement satisfaisant, permettant une bonne circulation de l'air. © B. Morel
Dans le Nord, le déclic du bio
Antoine Deltour est chevrier dans le Nord. Il y a quelques années, il a eu un déclic et a décidé de convertir son exploitation en…
 © J. Jost
Méteils et prairie multiespèce : de savants mélanges pour les chèvres !
En diversifiant les espèces de graminées et de légumineuses, on renforce l’autonomie alimentaire des élevages caprins en …
Le lait français représente la moitié du prix de la bûchette de chèvre
Le dernier rapport de l’Observatoire des prix et des marges est plutôt optimiste pour la filière caprine.
Le concept One Health veut soigner l’animal pour soigner l’Homme
La crise du Covid-19 met en avant les liens entre santé animale et santé humaine. Le concept One Health ("une santé" en anglais)…
Les Français consomment le lait de chèvre sous toutes ses formes
FranceAgriMer a publié le bilan de la consommation de produits laitiers en 2019, document dans lequel les tendances d’achats, les…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 7.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Chèvre
Consultez les revues Réussir Chèvre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Chèvre