Aller au contenu principal

1 300 litres par chèvre avec du pâturage six mois dans l’année

Installés depuis 1998, Claudine et Pascal Moreau ont fait le choix de conduire leurs chèvres au pâturage pour alléger leurs contraintes de travail.

Nous avions peur que notre bâtiment, petit et sans possibilité d’ouverture pour une aire d’exercice, ne soit pas en phase avec les évolutions des cahiers des charges des AOP de la région Centre. » Plutôt que de se retrouver coincés par la réglementation, en 2000, Pascal Moreau a fait le choix de conduire ses chèvres au pâturage dans son exploitation de Saint-Senoch en Indre-et-Loire. « Cela nous a permis de diminuer le travail d’astreinte et la pénibilité. Auparavant, l’affouragement en vert était un travail assez physique, avec six distributions par jour et deux passages aux champs. La plupart des tâches étaient effectuées à la main : je devais apporter la nourriture à l’auge à bout de bras. Avoir les chèvres en extérieur permet aussi de diminuer la fréquence de curage ou de parage des onglons ». L’éleveur estime ainsi avoir gagné une trentaine d’heures par mois.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Chèvre.

Les plus lus

Installées depuis deux ans, Lola Jouan et Amandine André transforment le lait de leurs 110 chèvres à Chitenay (Loir-et-Cher).
Du rêve à l’installation en élevage caprin
Dans le Loir-et-Cher, Amandine André et Lola Jouan ont réalisé leur projet d’enfance : s’installer toutes les deux et créer leur…
Accueillez-vous des stagiaires sur votre exploitation ?
Accueillez-vous des stagiaires sur votre exploitation ?
La formation des futurs éleveurs et éleveuses de chèvres, que ce soit par baccalauréat professionnel, BTS ou certificat de…
Les démonstrations de découpe sont toujours impressionnantes. Paul Tribot Laspière, du service qualité des carcasses et des viandes à l'Institut de l'élevage, a présenté les différentes modalités de présentation des morceaux.
À la reconquête de l’engraissement des chevreaux
Après trois années d’essais et d’échanges pour une meilleure valorisation de la viande de chevreau, le projet ValCabri a présenté…
Sur la commune de Selles-Sur-Cher, Vincent et Marie-Frédérique Péré ont reconstruit un bel outil de travail après l'incendie, permettant d'élever plus de chèvres, avec une pénibilité réduite.
« À la suite de l'incendie de la chèvrerie, nous avons reconstruit et augmenté l’effectif »
Installé depuis près de quatre ans dans le Loir-et-Cher, Vincent Péré a dû revoir ses projets après l’incendie qui a détruit la…
D’après les hypothèses de l’Institut de l’élevage, le coût de production des producteurs fermiers caprins augmenterait en moyenne de 240 à 500 euros les 1 000 litres par rapport à 2021.
Augmenter le prix de ses fromages face à la hausse des intrants
Aliments, engrais, matériaux… mais aussi énergie, emballages, coût de la main-d’œuvre, chez les producteurs fermiers, tous les…
La revalorisation du prix du lait de chèvre se poursuit
La revalorisation du prix du lait de chèvre se poursuit
La hausse générale du prix du lait de chèvre est de 78,50 € en août par rapport à 2021. L’Ipampa lait de chèvre est, lui,…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 89€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir Chèvre
Consultez les revues Réussir Chèvre au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter Réussir Chèvre