Aller au contenu principal
Font Size

Vaches Trop de laitières

Les tarifs des femelles haut de gamme se tiennent, mais ceux des vaches ordinaires sont aspirés dans le sillage du prix des laitières, lesquelles ont été réformées en abondance ces dernières semaines. Dans le cadre de la conférence sur le climat, élevage et consommation de viande bovine ont écopé de mises en cause à répétition dans moult émissions TV et radio, et dans des articles sur internet et dans des journaux. La consommation est à la peine. Les frigos ont du mal à se vider et les délais d’enlèvement des animaux tendaient à s’accroître les dernières semaines de 2015.

Les concours de fin d’année (Charolles, Laissac, Montmarault, Parthenay, Evron Cholet …) ont rassemblé quelque 3000 têtes et se sont dans l’ensemble assez bien déroulés compte tenu du contexte.

Flèche en baisse - dernière cotation le 7 décembre 2016

Jeunes Bovins Mieux en Allemagne qu’en Italie

Les cotations françaises ont légèrement progressé en fin d’automne. Ce n’est pas le cas en Italie où ils sont stables depuis fin octobre, date du début de la médiatisation du prétendu lien de cause à effet entre la consommation de viande rouge et le cancer. Cette période est pourtant en principe celle où les prix italiens sont en nette progression, attisés par les achats en prévision des fêtes de fin d’année.

En Allemagne, la consommation a continué sa progression sur les huit premiers mois de 2015 (+3% vs 2014 et +6% vs 2013 !). Cela a un impact sur les prix. « Ils affichent des hausses marquées d’un an sur l’autre, à 3,52 €/kg de carcasse fin novembre pour le JB O (+7% vs 2014), et 3,85 €/kg de carcasse pour le JB R (+5%) », précise l’Institut de l’élevage.

Flèche en hausse

Broutards Reprise des cotations

Le pic des apports s’est traduit par une dégringolade des tarifs pour les broutards lourds qui auraient dû en principe être commercialisés en novembre. « Si les volumes exportés ont finalement été importants, la reprise des cotations dans tous les bassins à la mi-novembre a permis de constater une forte baisse des cours, cependant pas inhabituelle en cette période de l'année. Ainsi, la cotation du Charolais U de 450 kg se retrouvait mi-novembre 15 centimes sous son niveau de mi-septembre. Début décembre, la cotation, à 3,32€/kg, était supérieure de 4% à la très basse cotation de 2014, mais inférieure de 2% à celles de 2013 et 2012 », explique l’Institut de l’élevage. Mi-décembre, les tarifs semblaient vouloir se raffermir avant la trêve des fêtes de fin d’année au cours de laquelle l’activité est très réduite.

Flèche en baisse

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Bovins Viande.

Les plus lus

Les systèmes les plus rémunérateurs ont joué systématiquement sur une part suffisante de céréales autoconsommées (>50 % des concentrés consommés de l’atelier), sur une bonne gestion du poste mécanisation, une productivité des UGB correcte et une productivité de la main-d’œuvre satisfaisante. © C. Delisle
Systèmes d'élevage bovins viande, quelle rentabilité ?
Un traitement statistique des coûts de production, collectés sur trois ans dans les Pays de la Loire et en Deux-Sèvres, a permis…
jeunes bovins ration pommes de terre
Des pommes de terre à saisir pour nourrir le troupeau allaitant
Des disponibilités importantes de tubercules se présentent cette année pour l'alimentation animale. Daniel Platel de la chambre d…
Cinq alternatives à la paille pour la litière des bovins viande
Les disponibilités en paille s'annoncent moins importantes et plus précoces pour la campagne 2020. Différentes possibilités…
Vignette
Un bâtiment d’engraissement « caniculo-compatible »
Pour conforter une installation, le Gaec Civade dans le Cher a investi dans un bâtiment d’engraissement. Entièrement réalisé en…
rayon viande bovine bio grande distribution Leclerc
La viande bovine bio ignore la crise
L’agriculture biologique continue d’avoir le vent en poupe. Elle semble même surfer sur la vague à la faveur des critiques sur…
Le concours national Charolais adultes reporté, le concours des veaux aménagé
Le conseil d’administration du Herd Book Charolais réuni le 25 juin a décidé de reporter le concours national des adultes à une…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8,50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site bovins viande
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière bovins viande
Consultez les revues bovins viande au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière bovins viande